• Accueil
  • Société
  • Ena/Valorisation de l’énarque dans la fonction publique: Raymonde Goudou-Coffie prône le leadership personnel

Ena/Valorisation de l’énarque dans la fonction publique: Raymonde Goudou-Coffie prône le leadership personnel

lundi, 15 juillet 2019 12:34
Pour la ministre, les énarques doivent figurer parmi les meilleurs, par la qualité de leur travail. Pour la ministre, les énarques doivent figurer parmi les meilleurs, par la qualité de leur travail. Crédits: DR

La ministre de la Modernisation de l’administration et de l’Innovation du service public a participé à un panel.

La semaine de l’Enarque de la 53e promotion des élèves de l’Ecole nationale d’Administration (Ena) autour du thème « La place de l’Ena dans la Fonction publique ivoirienne », a été marquée, le 10 juillet, par un panel.

La question de la valorisation de l’Enarque dans l’Administration ivoirienne était au cœur de cette rencontre. Dr Raymonde Goudou-Coffie, ministre de la Modernisation de l’Administration et de l’Innovation du Service Public, Oka Kouadio Séraphin, Directeur de Cabinet du ministre de la Fonction Publique, le général Issa Coulibaly et Kouassi Yao Charles, directeur de Cabinet de l’Inspecteur général d’Etat, Ahoua N’Doli Théophile, ont échangé avec les participants.

Pour la ministre, le développement du leadership personnel, dans un esprit de méthode, est celui que chaque élève de l’Ena devrait revendiquer pour être acteur de son avenir. Car fera-t-elle remarquer, « Le leadership se prend, se démontre et permet de prendre de la valeur, de l’assurance pour mieux impacter votre domaine d’activités ou vos responsabilités. D’autant que seules vos capacités et la qualité de votre travail vous prédisposent aux postes de responsabilité. »

Par ailleurs, Raymonde Goudou-Coffie a profité de cette occasion pour s’exprimer sur  les projets de son département ministériel pour que l’Enarque se sente dans un meilleur environnement de travail, une fois dans l’Administration Publique. Il s’agit, entre autres, du projet de codification et profilage des postes de travail en vue d’une gestion des ressources humaines de qualité. Cela passe par un meilleur redéploiement des fonctionnaires et agents de l’Etat sur le territoire et par une adéquation entre les profils des candidats ou animateurs des postes de travail et les missions et tâches dévolues.

S’agissant de Kouassi Charles, il a exigé que les Enarques démontrent, partout, qu’ils sont les meilleurs.

C. DALLET