Emploi-jeunes: L'Etat veut rationaliser les coûts de gestion de cette problématique

vendredi, 16 janvier 2015 16:23

[16-01-2015. 20h00] Cette structure, selon le ministre Bruno Koné, aura également un meilleur encrage institutionnel. « Dans les prochaines semaines, nous pourrons vous dire dans quel sens cela va se faire. Cette structure va intégrer également les bailleurs de fonds, le secteur privé et les banques pour une meilleure efficacité », a-t-il précisé.

 

 

 

 

 

 

 

Emploi-jeunes: L’État veut rationaliser les coûts de gestion de cette problématique

Le conseil présidentiel sur la question de l’emploi a décidé de la création d’une structure unique qui permettra d’améliorer les conditions de l'emploi. Ainsi que l’efficacité des ressources mises à la disposition de notre pays par le guichet de l’État et des bailleurs de fonds. Ce qui permettra de rationaliser les coûts de gestion de cette problématique.

Cette information a été donnée par le porte-parole du gouvernement, Bruno Koné, à la fin de cette rencontre qui s’est tenue, ce vendredi 16 janvier 2015,  au palais présidentiel, à Abidjan, sous la présidence du Chef de l'Etat, Alassane Ouattara.

Cette structure, selon le ministre Bruno Koné, aura également un meilleur encrage institutionnel. « Dans les prochaines semaines, nous pourrons vous dire dans quel sens cela va se faire. Cette structure va intégrer également les bailleurs de fonds, le secteur privé et les banques pour une meilleure efficacité », a-t-il précisé.

Il a enfin indiqué que le Premier ministre et les ministres qui sont chargés des questions de l’emploi ont été instruits par le Chef de l’Etat pour poursuivre la réflexion. « Des réunions auront lieu dans les prochaines semaines. L’objectif étant qu’à la fin du premier trimestre 2015, nous puissions venir devant vous avec des propositions pragmatiques, concrètes et qui permettent durablement de donner du travail à nos jeunes », a indiqué le ministre Bruno Koné.

La question de l’emploi en Côte d’Ivoire est  une question essentielle aux yeux du Chef de l’Etat et  une préoccupation majeure du gouvernement. L’objectif de ce conseil présidentiel  est de concentrer une grande partie de l’action  du gouvernement autour des préoccupations de l’emploi pour que des solutions efficaces soient trouvées en vue de contribuer à réduire sensiblement  le taux de chômage.

Ouattara Ouakaltio
Correspondant communal