Dividende démographique : Investir plus dans la planification familiale
  • Accueil
  • Société
  • Dividende démographique : Investir plus dans la planification familiale

Dividende démographique : Investir plus dans la planification familiale

dimanche, 24 mars 2013 22:40
Des ministres, des responsables d’organisation  et des experts ont échangé sur le dividende démographique.  Des ministres, des responsables d’organisation et des experts ont échangé sur le dividende démographique. Crédits: Poro Dagnogo

Dans le cadre de la réunion des ministres de l’économie et des Finances, un panel ministériel a réuni des experts  autour de la problématique du dividende démographique en Afrique.

Le dividende démocratique (DD) représente une occasion unique pour de nombreux pays en voie de développement de connaître une croissance économique accélérée à la suite de changements démographiques. Cette question a fait l’objet d’un panel,  hier, au Sofitel hôtel Ivoire, autour du thème «  Réaliser le dividende démographique en Afrique ». 

Tous les panélistes ont mis en exergue  le rôle central des femmes. Dans les déterminants  du dividende démographique, l’éducation des filles reste la variante la plus importante car il existe un lien évident entre fécondité et niveau d’éducation des femmes.  Dr Babatunde Osotimehin,   le Directeur exécutif du Fonds des nations unies pour la population (Fnuap), a insisté sur la nécessité pour les pays d’investir dans les services de planification familiale.  Selon lui, pour un dollar investi, on a 4 à 6 dollars comme retour sur investissement. Intervenant dans le panel au nom de la Côte d’Ivoire, le ministre d’Etat, ministre du Plan et du Développement, Albert Toikeusse Mabri, a rappelé les actions gouvernementales en la matière. Notamment le Plan national de développement (Pnd). Qui prend en compte l’accès aux services de santé et de planification familiale, la réhabilitation et la construction  d’ universités pour améliorer la qualité de la formation, sans oublier l’amélioration du statut des femmes pour parvenir à une meilleure représentativité dans les instances de décision. Ce  panel était présidé par le sous –secrétaire général des Nations unies et secrétaire exécutif de la Commission économique pour l’Afrique des Nations unies, Carlos Lopes.

Le dividende démographique se réfère à la croissance économique potentielle qu’un pays peut connaître du fait d’un changement de la structure par âge de la population, consécutif à une baisse de la fécondité. Les Tigres de l’Asie de l’Est et du Sud Est sont des exemples par excellence des avantages liés au dividende démographique.

Sethou Banhoro

 

Lu 1484 fois Dernière modification le dimanche, 24 mars 2013 22:43