• Accueil
  • Société
  • Daniel Kablan Duncan : "le secteur pharmaceutique reste l’un des acteurs clés de la santé publique"

Daniel Kablan Duncan : "le secteur pharmaceutique reste l’un des acteurs clés de la santé publique"

jeudi, 12 octobre 2017 18:30
Daniel Kablan Duncan : "le secteur pharmaceutique reste l’un des acteurs clés de la santé publique" Crédits: Dr

Selon le vice-Président, la Côte d’Ivoire devient de plus en plus une plateforme incontournable dans  le domaine de la santé, voire dans le secteur pharmaceutique.

Daniel Kablan Duncan: "le secteur pharmaceutique reste l’un des acteurs clés de la santé publique"

Le salon africain de la Pharmacie ou Pharmafrica Expo 2017 a officiellement démarré ce jeudi 12 octobre 2017, en présence du vice-Président de la République, Daniel Kablan Duncan. Il avait à ses côtés quelques membres du gouvernement, des diplomates accrédités en Côte d’Ivoire et des acteurs du monde de la pharmacie en Côte d’Ivoire et en Afrique.

« Les nouvelles tendances pharmaceutiques » est le thème de ce salon dont les objectifs, au dire du vice-Président de la République, Daniel Kablan Duncan, s’inscrivent dans la politique nationale de Santé. Qui vise à faire de la Côte d’Ivoire, un pays performant et innovant en  matière d’offre de soins et un pôle d’excellence en matière de spécialités médicales. Car, « le secteur pharmaceutique reste l’un des acteurs clés de la santé publique. Il joue un rôle essentiel, à la fois dans l’offre des soins, dans la recherche et le développement de nouveaux médicaments », souligne-t-il.

Selon le vice-Président, la Côte d’Ivoire devient de plus en plus une plateforme incontournable dans  le domaine de la santé, voire dans le secteur pharmaceutique. L’intérêt manifeste des investisseurs et le projet d’installation dans le pays de diverses industries pharmaceutiques et de laboratoires nationaux et internationaux sont des preuves éloquentes. Il s'agit, entre autres, de l’entreprise Cooper Pharma-Maroc, installée dans la zone industrielle de Yopougon (opérationnelle en 2019), l’entreprise Pharmanova CI qui va s’installer sur le site du Vitib et qui va générer 72 à 100 emplois directs, la société marocaine Pharma 5  qui va ouvrir une usine de production locale de médicaments génériques, Cipharm, etc.

Il ajoute que ces projets pensés par le gouvernement visent un double objectif: d'une part permettre la production et la commercialisation de produits pharmaceutiques, aussi bien au niveau national que dans la sous-région et d'autre part permettre aux populations démunies de pouvoir disposer de médicaments de bonne qualité à un moindre coût.

La ministre de la Santé et de l’Hygiène publique, Dr Raymonde Goudou Coffie, a rendu un hommage aux pharmaciens qui accompagnent quotidiennement les patients. Annonçant par ailleurs que d’importantes réformes sont en cours telle que loi relative à la régulation du secteur pharmaceutique. Qui a pour but d’adapter la gestion et la régulation du secteur pharmaceutique de la Côte d’Ivoire avec les standards internationaux, tels que prescrits par l’Organisation mondiale de la santé (Oms).

La présidente du comité d’organisation, Dr Kaboré Linda Bouboutou veut, à travers ce salon, offrir à l’Afrique un événement exceptionnel doté d’une vision et d’un savoir-faire durable, d’où ce thème de l’innovation. Qui permettra aux pharmaciens, médecins, acteurs de la médecine traditionnelle et professionnels de la santé d’échanger durant trois jours, à travers  des ateliers, des conférences, etc. Ce, en vue de proposer des innovations pharmaceutiques pour le bien-être des populations.

Kamagaté Issouf
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Read 237 times Last modified on jeudi, 12 octobre 2017 20:02