• Accueil
  • Société
  • Crise foncière à Anono: Le chef appelle à la sérénité dans le village

Crise foncière à Anono: Le chef appelle à la sérénité dans le village

mardi, 10 septembre 2019 10:26
Crise foncière à Anono: Le chef appelle à la sérénité dans le village Crédits: DR

Le village d’Anono, dans la commune de Cocody, est en proie à une crise foncière depuis un moment.

Le chef Sévérin Djoro Nandjui est monté au créneau, le 6 septembre, pour appeler ses administrés à la sérénité, la solidarité, la cohésion sociale et l’entente. Pour, dit-il, donner la chance à Anono de se développer. Il a invité les membres des générations Blessoué et Dougbô à mettre en avant la sagesse qui les caractérise pour faire barrage à tout esprit de déstabilisation.

Evoquant les raisons des troubles constatés, le chef indique que des mains obscures manipuleraient une partie de la jeunesse pour réclamer à la chefferie des terrains. Qui, selon l’organisation sociale chez les Atchan, leur reviennent de droit.  Mais la difficulté à Anono, c’est que le village ne dispose plus de terrains.

« La loi qui dit chez l’Atchan que chaque homme majeur doit jouir d’un lopin de terre, après sa fête de génération, n’a pas été mise en exécution sous le règne des Dougbô pour la simple raison qu’il est observé une pénurie de terres à Anono. Plus d’une centaine de personnes de ma génération sont en attente de leur terrain. Anono ne dispose plus de patrimoine foncier. Le village n’a plus de terre », précise le chef Sévérin Djoro Nandjui.

MY