• Accueil
  • Société
  • Coopération ivoiro-japonaise: 250 pompiers civils renforcent leurs compétences

Coopération ivoiro-japonaise: 250 pompiers civils renforcent leurs compétences

jeudi, 23 mai 2019 16:48
Coopération ivoiro-japonaise: 250 pompiers civils renforcent leurs compétences Crédits: DR

Ils sont 250 pompiers civils issus de 5 Centres de secours d'urgence (Csu): Agboville, Divo, Guiglo, Séguéla et Boundiali qui participent, pendant trois (3) semaines, à une formation en vue du renforcement de leurs capacités opérationnelles.

La cérémonie de lancement de ce programme a eu lieu le 20 mai 2019, à Divo (à l'ouest de la Côte d'Ivoire). Cette activité s'inscrit dans le cadre du projet de prévention des catastrophes pour l'amélioration et la protection civile en Côte d'Ivoire (Prca-pc), une contribution du gouvernement et du Fonds de consommation de la paix des Nations unies, à travers  le Pnud.

Kouakou Assoman, préfet de région du Lôh-Djiboua, préfet du département de Divo, représentant le ministre de l’Intérieur et de la Sécurité, s'est félicité de la contribution importante du Japon et du Pnud à la gouvernance locale.

« La Côte d’Ivoire se félicite de l’appui de ses partenaires financiers et techniques, soucieux du renforcement des capacités opérationnelles des pompiers civils et des Csu qui est un défi important voire une préoccupation permanente pour le gouvernement. C'est pourquoi, je voudrais exprimer ma reconnaissance aux partenaires au développement pour ces initiatives de consolidation de la paix et de cohésion sociale dont la protection civile est un maillon essentiel », a-t-il soutenu.

« Ce projet s'inscrit le cadre de la coopération entre la République du Japon et la Côte d'Ivoire. Le coût global du projet qui dure 3 ans (2018-2021) est de 5 000 000 dollar Us soit 3 575 000 F japonais. Il a pour objectif d'apporter un appui à la protection civile en Côte d'Ivoire, à travers le renforcement des capacités, la réalisation d'infrastructures et d'équipements des Csu, le financement des initiatives de rapprochement communautaire », a affirmé Ishida Tatsunori, représentant de l’ambassadeur du Japon en Côte d’Ivoire.

« Cette session de formation donnera l'opportunité aux participants de se perfectionner sur la prise en charge des risques courants et des catastrophes ainsi qu'à l'utilisation des équipements spécifiques. Tout en respectant les normes harmonisées et homologuées par l'Onpc et ses partenaires, notamment le Japon, partenaire financier de ce projet », a affirmé Luc Gnonlonfoun, Représentant-résident adjoint du Pnud en Côte d’Ivoire.

Pour le général Kili Fiacre, directeur général de l'Onpc, cet atelier va permettre de consolider l'appropriation nationale en matière de formation et de transfert de compétence. Mais également de contribuer à améliorer sensiblement les capacités des acteurs sur le terrain en matière de protection civile.

EY
(Source: Sercom PNUD)