Construction: Un immeuble s’écroule à moitié à Adjamé 220 logements

mardi, 17 juin 2014 21:12
Une vue de la partie effondrée de l'immeuble à Adjamé 220 logements Une vue de la partie effondrée de l'immeuble à Adjamé 220 logements Crédits: Eugène Yao

[17-06-2014. 21h30] Selon les informations recueillies par Fratmat.info sur le terrain, les faits remontent en 2011, pendant la crise post-électorale.

Construction: Un immeuble s’écroule à moitié à Adjamé 220 logements

C’est un grand bruit qui a tiré les résidents d’Adjamé 220 logements (bloc célibataire) de leur sieste, ce mardi 17 juin, aux environs de 14 heures. En effet, un pan d’un  immeuble R+2 venait de s’écrouler.

Selon les informations recueillies par Fratmat.info sur le terrain, les faits remontent en 2011, pendant la crise post-électorale. En effet, une habitation de cet immeuble qui était alors occupée  par un certain Bouazo  Yokoyoko, président de la « Gpp » (une milice) à Adjamé, a essuyé des tirs des Forces républicaines de Côte d’Ivoire (Frci) à la suite des affrontements armés consécutifs à la crise post-électorale.

Au dire de nos sources, cette partie de l'immeuble qui était transformée
en bureau par  cette milice, aurait même reçu une roquette.

La saison des pluies qui bat son plein en ce moment a finalement précipité l'effondrement de ce pan de l'immeuble. Aucun dommage n’a été enregistré. C'est que cette partie n’était plus habitée.

Apparemment les voisins immédiats ne semblent pas être inquiétés par cette situation. « Nous ne nous inquiétons de rien. Nous savions que cette partie du mur allait s’écrouler un jour. Donc cela ne nous étonne pas », confie Abro Djodjro Léandre, un habitant de l’immeuble.

Eugène YAO
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.