Print this page

Concours Falling Walls Lab 2019: Saman Hervé remporte le 1er prix avec sa solution ‘’protection du Cacao avec les biofertilisants contre les Bacillus subtilis’’

mercredi, 09 octobre 2019 18:11
Concours Falling Walls Lab 2019: Saman Hervé remporte le 1er prix avec sa solution ‘’protection du Cacao avec les biofertilisants contre les Bacillus subtilis’’ Crédits: DR

Le vainqueur de la 3e édition du concours Falling Walls Lab (briser les murs du silence) au niveau de la Côte d’Ivoire, est l’étudiant Koua Saman Hervé.

Il est doctorant en Sciences et technologies des aliments option ‘’microbiologie’’, à l’Université Félix Houphouët-Boigny d’Abidjan-Cocody, avec sa solution « Protection du cacao avec les biofertilisants contre les Bacillus subtilis ». La finale a eu lieu le 2 octobre 2019, à l’Institut Goethe d’Abidjan. Il succède ainsi au Dr Tano Konan Dominique, vainqueur de l’édition 2018. Le gagnant bénéficie d’un voyage de rencontres (tous frais payés) d’inventeurs, de chercheurs et entreprises qui aura lieu en novembre 2019, en Allemagne.

« C’est une bactérie non pathogène déjà testée en laboratoire par l’Institut pasteur de Côte d’Ivoire et reconnue comme telle par l’Etat américain. La solution vise à protéger la cacaoculture vu que la Côte d’Ivoire est le premier producteur mais perd malheureusement beaucoup de récoltes, chaque année », explique le chercheur. Il s’inscrit dans le cadre de son projet de thèse de doctorat, en instance de soutenance. Cette solution si elle est vulgarisée, permettra aux planteurs d'accroître leurs productions.

Les deux autres lauréats sont Kangah N’Guessan Martial (2è) qui a présenté le projet « Briser les murs de la faible production de semence d’ananas en milieu rural » et Kouassi N’da Edith (3è) avec la solution « Ecoplast-Innov » (recyclage des déchets plastiques en carreaux, dalles, pavés). « Je suis heureux de représenter la Côte d’Ivoire en Allemagne et je ferai tout ce qui est possible pour représenter dignement notre pays en Allemagne », a déclaré le vainqueur.

Pr Ouattara Soro, représentant le ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, a salué cette initiative qui doit être vue comme une opportunité pour faire avancer le monde. Selon elle, cette initiative s’inscrit dans la vision du Président de la République qui aspire à faire de la Côte d’Ivoire un pays émergent à l’horizon 2020. Ainsi que du ministre de l’Enseignement supérieur et la Recherche scientifique qui œuvre sans cesse à la redynamisation du système ivoirien de recherche, de l’innovation et de la valorisation.

« Falling Walls Lab est une plateforme internationale unique d’échanges et de promotion des inventions et de recherche scientifique dans tous les domaines (agriculture, la médecine, l’économie, ingénierie, les sciences humaines), inspirée de la chute du mur de Berlin le 9 novembre 1989. C’est une occasion d’échanges destinée aux chercheurs, inventeurs, étudiants. Elle permet aux participants de présenter leurs travaux, leurs projets d’innovations sociales, des projets innovants à fort impact social pour changer le monde, à travers des panels, des démonstrations d’expériences, animations de stands, concours de Pitch », a indiqué Sophie Konaté, chef du Bureau Abidjan de la Fondation Friedrich Naumann, partenaire du concours Falling Walls Lab Abidjan. Avant d’ajouter que cette année le concours se déroule dans un contexte particulier car il coïncide avec le 30è anniversaire de la chute du mur de Berlin.

« Ils étaient 49 inscrits, 24 ont été retenus pour la demi-finale et 15 pour la finale qui ont suivi des cours de coaching. Le premier obtient un billet pour l’Allemagne, les deux autres lauréats du trio gagnant bénéficieront d’un accompagnement pour la mise en œuvre de leur projet », explique Magloire N’déhi, chargé de Programmes à la Fondation Friedrich Naumann.

EY