• Accueil
  • Société
  • Célébration des 40 ans de ‘’Les Minimes’’: Etienne Koizan immortalisé par l'établissement

Célébration des 40 ans de ‘’Les Minimes’’: Etienne Koizan immortalisé par l'établissement

mercredi, 08 novembre 2017 12:34
M. Georges Eholié, directeur général de l'établissement "Les Minimes de Marcory" M. Georges Eholié, directeur général de l'établissement "Les Minimes de Marcory" Crédits: Poro production

« C’est un bilan positif en ce sens que nous sommes partis de 95 élèves en 1977 à 704 élèves à ce jour. Avec une réussite de 100% aux examens d’entrée en 6e depuis 2003 », a-t-il indiqué.

Célébration des 40 ans de ‘’Les Minimes’’: Etienne Koizan immortalisé par l'établissement

En prélude aux festivités des 40 années d’existence de l’Ecole primaire « Les Minimes de Marcory », M. Georges Eholié, directeur général depuis 1997, a animé une conférence de presse le 3 novembre 2017. C’était au sein de l’établissement à Marcory.

Au cours de cette rencontre avec les médias, il a annoncé que les festivités marquant ce quarantenaire auront lieu les 8 et 9 décembre 2017, au sein de l’école et dans les jardins du Golf Hôtel de Cocody.

La première journée, notamment celle du vendredi 8 décembre, au dire de M. Eholié, sera sobre avec l’inauguration de la salle Sainte Bernadette (la première salle de classe qui a servi aux premières messes de la Paroisse Sainte Bernadette de Marcory-Est). Mais surtout la salle Etienne Koizan, en hommage au frère aîné de Mme Henriette Konan Bédié qui a été pendant de nombreuses années, le conseiller spécial des fondateurs de l’établissement (M. Faustin Eholié et Rose Affoum épouse Eholié). Il a aussi permis de rehausser l’image de cette école auprès de la population.

L’après-midi de cette même journée sera réservé aux élèves pour une fête foraine. Le lendemain, à savoir le samedi 9 décembre, un hommage sera rendu à toutes les personnes qui ont contribué au développement de cette école qui a vu le jour le 19 septembre 1977.

Pour ce faire, il est prévu des prestations artistiques, des expositions retraçant la vie de l’établissement depuis sa création, des témoignages d’anciens élèves et de nombreuses surprises.

Dans son exposé, M. Eholié qui était assisté pour l’occasion de M. Ouattara Aboubakar, directeur général adjoint de « Les Minimes » et par ailleurs directeur, et de Mme Fidèle Koné, directrice générale de « Poro Production », la structure de production audiovisuelle qui accompagne l’événement, a établi le bilan de ces 40 ans.

« C’est un bilan positif en ce sens que nous sommes partis de 95 élèves en 1977 à 704 élèves à ce jour. Avec une réussite de 100% aux examens d’entrée en 6e depuis 2003 », a-t-il indiqué avant de donner quelques perspectives.

Il s’agira dans un premier temps, de mettre en place une stratégie de spécialisation dans l’enseignement préscolaire et primaire afin d’être la première école certifiée qualité de Côte d’Ivoire. Et voir la possibilité d’étendre « Les Minimes » à d’autres villes de l’intérieur du pays.

Une correspondance particulière