• Accueil
  • Société
  • Boundiali : Les 100 jours de la gestion de Mariatou Koné passés au scanner

Boundiali : Les 100 jours de la gestion de Mariatou Koné passés au scanner

mercredi, 15 mai 2019 09:52

Tête de liste du programme  « Agissons ensemble pour Boundiali » pour le compte du Rassemblement des Houphouetistes pour la Démocratie et la Paix (RHDP), Mariatou Koné est sortie largement victorieuse au soir du scrutin du 13 octobre 2018 avec 86% des suffrages.

Faisant de cet universitaire, la première femme maire de la région de la Bagoué et de la cité de l’hippopotame,  40  ans après son érection en commune.

A la passation des charges avec son prédécesseur le 19 décembre dernier, la nouvelle maire affichait clairement ses  ambitions pour la ville de Boundiali. Cent  jours après, la commune Boundiali change de visage sous les regards heureux et pour le bonheur des populations.

Cohésion Sociale

Premier chantier entrepris par la nouvelle maire, la cohésion entres les filles, les fils et particulièrement les cadres en vue de booster dans l’union, le développement de leur cité. Un premier signal  a été donné dans ce sens durant la campagne pour les municipales. Elle a pu fédérer la majorité des cadres autour de sa candidature et cerise sur le gâteau, de nombreux candidats ont fait le choix de se retirer au profit de cette candidate qui a fini par être  élue première femme maire de la commune.

Second signal fort de cette volonté de cohésion, la main tendue de la nouvelle maire à l’équipe municipale sortante conduite par Lassina Konaté. « Etre des adversaires politiques ne signifie pas qu’on doit être des ennemis.  L’élection, ce n’est pas la guerre mais un simple jeu. Nous devons savoir gagner ou savoir perdre. Nous devons savoir tirer profit de la force de notre fraternité mais aussi de la force de nos différences grâce à la complémentarité de nos aptitudes et compétences » le rappelle t’elle lors de ses interventions publiques. Objectif de cette démarche, le développement de Boundiali avec la contribution et l’apport de toutes des filles et de  tous ses fils.

Outre la cohésion, le chantier pour le lequel les populations ont massivement porté leur choix sur elle, est assurément le chantier du développement. Sur ce chapitre, à peine 3 mois à la tête de la commune, les premiers résultats sont visibles.

Autonomisation économique de la femme

Le 18 décembre 2018, en marge de la cérémonie de passation de charge au centre culturel de Boundiali, elle  a offert cinq moulins aux femmes de la commune. Dans le budget primitif 2019, quinze millions de francs (15 000 000 fcfa) sont dédiés au financement de projets au bénéfice des femmes de la commune.

Éducation

Elle a obtenu  la construction en urgence de douze  écoles primaires dans la commune de Boundiali. Chacune des écoles est un complexe comprenant six salles de classe de primaire, un bureau de directeur, un magasin et une école maternelle.
La première tranche est répartie comme suit :
- Une école primaire de six classes, un bureau directeur, un magasin et une école maternelle à Tiogona extension 1.
- Une école primaire de six classes, un bureau directeur, un magasin et une école maternelle à Tiogona extension 2.
- Une école primaire de six classes, un bureau directeur, un magasin et une école maternelle au quartier Haïdara.
- Une école primaire de six classes, un bureau directeur, un magasin et une école maternelle au quartier Bélé.
- Une école primaire de six classes, un bureau directeur, un magasin et une école maternelle au sein de l’EPP Bakary DAO pour en faire un groupe scolaire.
- Une école primaire de six classes, un bureau directeur, un magasin et une école maternelle à Nondara pour faire de l’EPP un groupe scolaire. Les travaux  sont en cours et l’inauguration se fera  sous peu.

Eclairage publique

A son initiative et  avec l’appui de partenaires , le quartier Tiogona extension et  Tombougou-Samorosso ont  été connectés au réseau électrique national respectivement  le 11 janvier  et le 26 avril 2019.

Voirie et santé

En marge de sa cérémonie d’investiture, le nouveau maire de Boundiali a pu obtenir du Gouvernement le bitumage de 8 km de bitume à l’intérieur de la commune.  Le Premier Ministre Amadou Gon COULIBALY, a procédé le samedi 16 mars  au lancement des travaux.

La construction d’un Centre Hospitalier Régional (CHR) à Boundiali a également fait partie des doléances de Madame le Maire au titre de la  de santé.  Aussi a t’il  fait don d'une ambulance médicalisée à l'hôpital Général de Boundiali, chef-lieu de la région de la Bagoué.

Salubrité urbaine

Les dunes d'ordures qui avaient commencé à coloniser la ville ont été enlevées. Les dépôts d'ordures non conventionnels aux alentours de la ville ont été supprimés. La décharge officielle est en cours d'aménagement et reçoit déjà les premières  ordures ménagères.  Les comités de salubrité sont en constitution dans chacun des six quartiers de Boundiali ainsi que dans chacun des villages de la commune. Traduisant cette volonté de rendre agréable la commune, elle   a offert   deux tricycles  aux services techniques de la mairie.

Sécurité

Des actions visant à renforcer la sécurité au sein de la commune et dans la région de la BAGOUE ont été entreprises par  le Maire notamment des plaidoyers pour l’obtention d’un peloton mobile  de gendarmerie. En cent jours, les premiers chantiers  du Maire Mariatou Koné traduisent aisément sa volonté de faire de la cité de l’hippopotame, un havre de paix.

Aussi est-il important de souligner que le Professeur Mariatou Koné mène  des actions de grande envergure   à Boundiali et dans la région de la BAGOUE depuis plusieurs années afin de contribuer efficacement au bien-être des populations et au développement de ladite région conformément à la vision du Président de la République, son Excellence  Alassane Ouattara.

Source: Sercom mairie de Boundiali