Bingerville : La voirie est en chantier

Bingerville : La voirie est en chantier

dimanche, 14 avril 2013 12:56

Depuis pratiquement deux mois, la ville de Bingerville se transforme progressivement. Des travaux de réhabilitation de la voirie, initiés par le District d’Abidjan, sont entrés dans leur phase active.

Bingerville : la commune en chantier

Les travaux de la voirie principale qui ont démarré à la mi-février, se poursuivent. Des barricades sont dressées sur cette voie principale pour permettre aux usagers de la route d’éviter le chantier en exécution. La commune de Bingerville, dans le cadre du projet d’urgence à impact rapides bénéficie de 3,5 km de bitume. Le bitume partira du « carrefour de la Cie » (Compagnie Ivoirienne d’Électricité) jusqu’à la nouvelle gare.


Une visite du chantier a permis de constater l’état d’avancement des travaux. Toutes les couches de la chaussée sont en cours de reconstitution. En plus de la réhabilitation de la voirie principale, les ouvriers de l’entreprise en charge de l’exécution des travaux s’attèlent à installer les systèmes de drainage des eaux et des amorces de canaux. La construction du dalot entre l’université de Bingerville et le carrefour Cie semblent achevée.


Ces actions de réparation et de reconstruction de la voirie principale vont apporter un véritable soulagement à la Cité de l’Attiéké, défigurée par la mauvaise qualité de sa route.
En attendant la fin des travaux, les populations et les usagers de cette localité se plaignent de certaines difficultés. « Les bus de la Société des Transports abidjanais (Sotra) n’arrivent plus au terminus. Ils nous déversent à l’entrée de la ville et nous nous débrouillons pour atteindre nos écoles. C’est pénible, car la distance que nous parcourons pour avoir le bus est longue » indique Blé Camus, élève au lycée des garçons Gnalega Jérémie de Bingerville.


Mme Dosso Amy quant à elle se plaint de la poussière qui s’élève au passage des véhicules dans la ville et des secousses provoquées par les crevasses sur les voies empruntées.
Dans quatre mois, les travaux seront achevés, annonce Gboga Franck, chef du projet, qui refuse de renseigner sur le montant des travaux.


Félicitant le gouvernement ivoirien pour cette initiative, le président des transporteurs de Bingerville, Delon Lamine, souhaite que le prochain conseil municipal fasse de sa priorité le reprofilage et la réhabilitation des voies secondaires de la commune. Les commerçants y trouvent de leur côté une véritable bouffée d’oxygène.


Diomandé Mémoué

Lu 1714 fois Dernière modification le dimanche, 14 avril 2013 13:24