Assurance volontaire: La caisse sociale du Burkina Faso exhorte ses compatriotes de la diaspora à y souscrire
  • Accueil
  • Société
  • Assurance volontaire: La caisse sociale du Burkina Faso exhorte ses compatriotes de la diaspora à y souscrire

Assurance volontaire: La caisse sociale du Burkina Faso exhorte ses compatriotes de la diaspora à y souscrire

lundi, 13 mai 2013 17:01

La directrice générale du Cnss, Mme Somkinda Traoré Ouedraogo, a, pour sa part, rappelé à ses compatriotes l’importance de la mise en place de l’assurance volontaire. "Cette innovation majeure est une opportunité historique pour les Burkinabés de la diaspora".

Assurance volontaire: La caisse sociale du Burkina Faso exhorte ses compatriotes de la diaspora à y souscrire

La Caisse nationale de sécurité sociale (Cnss) du Burkina Faso a lancé officiellement une campagne de promotion de souscription et de cotisation à l’assurance volontaire de la diaspora burkinabé en Côte d’Ivoire. C’était ce lundi 13 mai au Consulat général du Burkina Faso à Abidjan-Plateau.

« Si le travail libère l’homme, il faudrait également que le fruit du travail soit profitable au travailleur; tant pendant sa vie active qu’à ses moments d’inactivité. C’est ici tout le sens du lancement de la campagne de sensibilisation de la diaspora burkinabé dont la force de travail reste louable en Côte d’Ivoire », a lancé l’ambassadeur Justin Koutouba à l’endroit de ses compatriotes. Avant d’ajouter: « il n’y a pas que les fonctionnaires  pour bénéficier d’une pension de retraite".

En effet, du 13 au 23 mai, la Cnss va s’entretenir avec les Burkinabés installés en Côte d'Ivoire sur le bien-fondé de l’assurance volontaire.

La directrice générale du Cnss, Mme Somkinda Traoré Ouedraogo, a, pour sa part, rappelé à ses compatriotes l’importance de la mise en place de l’assurance volontaire. « Cette innovation majeure est une opportunité historique pour les Burkinabés de la diaspora. Mais cette action sociale demande une action vigoureuse de communication pour mieux informer et sensibiliser nos populations cibles tant de l’intérieur que de l’extérieur du Burkina Faso », a-t-elle indiqué.

L’occasion a été pour le représentant de sa Majesté le Moro Naba Baongho, le Sama Naba, d’exhorter l’ensemble de la communauté burkinabé vivant en Côte d’Ivoire à adhérer à cette initiative sociale.

Il convient de rappeler que le gouvernement Burkinabé en adoptant ce produit, a voulu étendre l’assurance vieillesse de la Cnss aux travailleurs indépendants: acteurs des professions libérales (entrepreneurs, avocats, transporteurs…), acteurs du secteur informel (maçons, soudeurs, vendeuses de dolo…), acteurs du monde agro-pastoral (pisciculteurs, éleveurs, vendeuses de légumes, etc.).

Alain Zama

 

Lu 1179 fois Dernière modification le lundi, 13 mai 2013 19:10