Alépé: Les écoles publiques paralysées

Alépé: Les écoles publiques paralysées

lundi, 08 avril 2013 17:39

Les enseignants, par ce débrayage, entendent protester contre la ponction faite sur leurs salaires à la fin du mois de mars.

Alépé: Les écoles publiques paralysées



Les écoles primaires publiques, lycées et collèges du département d’Alépé ont été paralysés ce lundi 8 avril par les enseignants. Ce, pour répondre au mot d’ordre de grève de l’intersyndicale du secteur éducation-formation (Isef).



Au groupe scolaire Alépé 1 et 2, seuls trois instituteurs étaient à leur poste.



Selon l’un d’entre eux, ils ne se reconnaissent pas dans ledit mot d’ordre qui court du 8 au 19 avril prochain.



Quant au proviseur du lycée moderne d’Alépé, Somé Yiyo, il a indiqué que ce lundi, 41 professeurs sur 51 étaient présents. Ces derniers ont été délogés par quatre de leurs collègues. Il a toutefois rassuré les uns et les autres de la tenue de l’examen blanc prévu pour ce mardi 9 avril. Il sera sécurisé par les forces de l’ordre.



Les enseignants, par ce débrayage, entendent protester contre la ponction faite sur leurs salaires à la fin du mois de mars. Ils revendiquent également le reversement des cotisations des organisations syndicales ; l’arrêt des mutations arbitraires ; les condamnations ; les menaces à l’encontre des syndicalistes ; l’arrêt des poursuites judiciaires et la levée des sanctions contre des enseignants syndicalistes.



Selon Zion Célestin, secrétaire général local du Mouvement des instituteurs pour la défense de leurs droits (Midd), la grève est suivie.




Boni Amlaman
Correspondant local

Lu 1055 fois Dernière modification le lundi, 08 avril 2013 17:44