• Accueil
  • Société
  • Abobo/Opération Grand Ménage : L’Ong Yehunty Internationale nettoie Anonkoua Kouté

Abobo/Opération Grand Ménage : L’Ong Yehunty Internationale nettoie Anonkoua Kouté

dimanche, 08 septembre 2019 12:56

L’Ong Yehunty Internationale, spécialisée dans la lutte contre l’ulcère de Burili et d’autres pandémies, agissant également dans la promotion d’un environnement sain et la santé, a mené une opération de Grand ménage, le samedi 7 septembre 2019, à Anonkoua Kouté dans la commune d’Abobo.

Désherbage, nettoyage, assemblage d’ordures dans les sacs-poubelles et sensibilisation des populations aux bonnes pratiques et comportement pour un environnement sain, telles sont les actions menées à Anonkoua Kouté dans le quartier Sodeci, samedi, par Yehunty Internationale.

Plusieurs membres de cette organisation, en chasubles, ont parcouru les artères de cette localité, râteaux, pelles, brouettes et autres machettes en main, pour assainir l’environnement.

Cette opération Grand Ménage, qui a démarré il y a quelques semaines en collaboration avec le Ministère de l’Assainissement et de la Salubrité et la Coordination nationale de l’environnement (Cnaeci), s’est réalisée ce week-end de façon éclatée dans les différentes communes, sous la supervision des présidents de zones ; celle d’Abobo étant dévolue à Yehunty Internationale.

« Un sentiment de satisfaction nous anime. Nous avons échangé avec un certain nombre de personnes. Avec le chef de quartier, afin que lui-même soit au devant de cette activité. On a mené cette activité afin que la population puisse participer. Notre politique, c’est la communication participative. Nous travaillons avec la population », note Sédia Léa, Présidente de Yehunty Internationale.

Qui n’a pas manqué de lancer un appel à soutien à l’endroit du Maire de la commune d’Abobo Hamed Bakayoko et de la Ministre de l’Assainissement et de la Salubrité Anne Désirée Ouloto. Sadia Léa souhaite également que l’entreprise Ecoti chargée du ramassage des ordures, fasse régulièrement des rondes pour récupérer les sachets et autres sacs-poubelles amassés par les populations, en vue d’éviter à celles-ci la pollution de l’air, source de maladies.

CASIMIR DJEZOU

Source SERCOM ONG