• Accueil
  • Société
  • Éducation nationale : Kandia Camara pour plus de cantines scolaires

Éducation nationale : Kandia Camara pour plus de cantines scolaires

mardi, 07 mai 2013 21:53
Les cantines scolaires jouent un grand rôle dans la scolarisation des enfants. Les cantines scolaires jouent un grand rôle dans la scolarisation des enfants. Crédits: archives

Cette année, en Côte d’Ivoire,  ce sont 5847 cantines qui ont été répertoriées,  pour environ 1 023 193 pensionnaires.

Ces chiffres ont été donnés par la directrice des cantines scolaires, Soukoulé Koné, lors de la présentation des activités du programme d’alimentation scolaire (Pas). C’était lundi, au cours d’une rencontre  entre la ministre de l’Education nationale et de l’Enseignement technique, Kandia Camara, et les partenaires de l’école que sont la Banque mondiale, l’Usaid, le Pam, l’Unicef…  Pour la ministre, il faut absolument améliorer ces chiffres.  « Il nous faut arriver à approvisionner toutes les cantines en vivres et à les faire fonctionner pendant au moins 100 jours de l’année scolaire. Ce qui permettra d’améliorer sensiblement le rendement des enfants à l’école», a indiqué Kandia Camara. Cette exigence, a-t-elle estimé, passe par la mobilisation des ressources  pour le financement d’une production de statistiques scolaires fiables. Et pour cela, il faut un renforcement des capacités des acteurs qui interviennent dans la chaîne de collecte des données, en vue d’une meilleure prise de décision.  « Chacun de nous doit donner le meilleur de lui-même dans l’accomplissement de cette mission, pour que le droit des enfants à l’éducation dans notre pays soit une réalité », a-t-elle dit. La ministre a fait un plaidoyer auprès des partenaires afin que ceux-ci continuent d’apporter leur appui à la promotion des cantines scolaires. Hervé Ludovic de l’Unicef, qui intervenait au nom des partenaires, s’est dit heureux de la volonté de la ministre de réussir le pari d’un accès à l’éducation pour tous.  Cependant, selon lui, des efforts  restent encore à faire, notamment dans la planification, la coordination et la mise en œuvre des actions. Cette réunion  qui se voulait un cadre d’échanges entendait  remettre en selle le Groupe sectoriel éducation, dont le rôle est de créer un cadre de concertation, en vue de coordonner les actions de planification et de programmation de l’éduction. Pour Kandia Camara, le Groupe sectoriel éducation, dont elle est le coordonnateur principal est le cadre approprié pour profiler des solutions aux nombreuses difficultés liées au secteur, notamment celui des cantines scolaires.

Grace Ouattara 

 

Read 1023 times Last modified on mardi, 07 mai 2013 21:55