Zikoisso: Le premier sous-préfet de Gagoré installé

dimanche, 02 février 2014 15:04

A cette occasion, Coulibaly Yahaya, préfet  de Lakota qui présidait cette cérémonie a invité tous les cadres et les fils de Gagoré à une union sacrée autour de leur chef de circonscription administrative.

Normal 0 21 false false false FR X-NONE X-NONE

Zikoisso: Le premier sous-préfet de Gagoré installé

Gagoré, village situé à 28 km de Lakota et  à 9 km de Zikisso avec une population de plus de 15.000 habitants, érigé en chef lieu de sous-préfecture a célébré le vendredi 31 janvier l'installation de son premier sous-préfet en la personne de Yapi Yapi.

A cette occasion, Coulibaly Yahaya, préfet  de Lakota qui présidait cette cérémonie a invité tous les cadres et les fils de Gagoré à une union sacrée autour de leur chef de circonscription administrative.

Quant au parrain, Zakpa Komenan Rolland, président du conseil régional du Lôh-Djiboua, il a indiqué que c'est un grand jour pour sa région qui compte désormais 12 sous-préfectures. Avant de remercier le Président de la République Alassane Ouattara et le Ministre d'Etat, ministre de l'Intérieur et de la Sécurité, Hamed Bakayoko pour avoir érigé Gagoré en chef lieu de sous-préfecture ,  rapprochant ainsi les populations de l'administration.

Au sous-préfet Yapi Yapi, le président du conseil régional a dit qu'il est chez lui, chez ses alliés. Et les chefs de village et les populations sont à sa disposition pour rendre son séjour agréable. Il a exhorté  les cadres à  soutenir leur premier Sous-préfet dans l'entente et l'union de tous, dans leurs diversités politiques, ethniques et religieuses.

Yapi Yapi, le sous-préfet, après avoir exprimé toute sa reconnaissance au Chef de l'Etat pour l'avoir nommé dans les fonctions de sous-préfet a lancé cet appel aux populations: « Cette sous-préfecture est la vôtre. Et elle sera ce que vous voudriez. L'érection de Gagoré en chef lieu de circonscription administrative ne doit pas nous faire oublier les nombreux défis que nous devons relever: électrification, ouverture et entretien des voies, adduction d'eau, cohésion sociale, réconciliation. Donc, mettons-nous tous au travail.  Et sachez qu'il n'y pas de sous-préfet sans populations ». Avant de souhaiter le soutien de tous dans l'union pour le développement de la nouvelle sous-préfecture de Gagoré née de la scission de celle de Zikisso.

 

Soumaïla Bakayoko

Correspondant régional