• Accueil
  • Région
  • Yakassé – Attobrou : Un centre d’examen menacé, des infrastructures décoiffées

Yakassé – Attobrou : Un centre d’examen menacé, des infrastructures décoiffées

vendredi, 10 mai 2013 22:11

Une tornade a fait des dégâts, samedi dernier, dans les villages   d’Abradine 1 et 2, département de Yakassé-Attobrou.

Onze salles de classe, deux bureaux  de directeur d’école,  quatre logements et un marché ont été décoiffés. Cependant, aucune perte en vie humaine n’a été enregistrée.

Selon  Nanan Gbery Séka Dieudonné, président de l’Association des chefs des villages d’Adzopé, Akoupé et Yakassé-Attobrou et chef du village d’Abradine 1, cette nouvelle a attristé les villages. Car ce sont plus de  700 élèves qui sont en congé forcé. Il appelle à l’aide pour favoriser de meilleures conditions de préparation du Cepe.  Le directeur de l’école primaire d’Abradine 1, Aboa Oboué Parterne, relève que ce sont plus de 300 candidats à l’examen du Cepe et au concours d’entrée en 6e  qui risquent de voir leur centre d’écrit délocalisé à Yakassé-Attobrou, la toiture  des salles de classe  devant accueillir les candidats d’Abradine 1, Abradine 2 et d’Assié-Orié ayant été détruite.

Cette délocalisation va créer une nouvelle charge pour les parents d’élèves, qui se  doivent de trouver des tuteurs pour leur progéniture et payer leur déplacement, déplore le chef résident d’Abradine-1 Nanan N’Koun Yapi.

A Abradine-2, en plus des habitations décoiffées, trois poteaux  électriques ont été déracinés.

 « Vu le danger auquel ma population était exposée à cause des fils électriques qui traînaient, j’ai immédiatement saisi la Cie», a-t-il  relevé.

Adou Félix

Correspondant local