Tiassalé: Taboitien renaît avec la lumière

mardi, 19 mars 2013 11:40

A cette occasion, le maire a indiqué que ce projet d’électrification d’un coût global de 110 millions de francs cfa, a été réalisé grâce aux subventions de l’État à hauteur de 80 millions de francs cfa et de la mairie.

Tiassalé: Taboitien renaît avec la lumière

Taboitien, village d’environ 3000 âmes, situé à trois kilomètres de la ville de Tiassalé, bénéficie désormais d’électricité. La mise sous-tension s’est faite le 17 mars, dans une ambiance de fête par le maire de Tiassalé Lambert Yapi. C’était en présence d’une forte délégation d’opérateurs économiques composée de Suisses, Français, Allemands, Espagnols et Jamaïcains.

A cette occasion, le maire a indiqué que ce projet d’électrification d’un coût global de 110 millions de francs cfa, a été réalisé grâce aux subventions de l’État à hauteur de 80 millions de francs cfa et de la mairie. Et d’ajouter que le financement de ce projet a été négocié avec le ministre Charles Koffi Diby, ministre de l’Économie et des Finances d’alors.

Le premier magistrat de la commune a également souligné que l’électrification de ce village contribuera à son développement. Car, dira-t-il: « la lumière précède le développement. C’est pourquoi, la mairie œuvre en faveur de l’électrification des villages de la commune ». Il a également fait cas du problème d’eau potable qui se pose dans ce village. Sans oublier que l’école est décoiffée par une tornade, il y a plus de deux ans. Ce qui oblige les 130 écoliers à faire leur apprentissage sous des hangars.

Quant au chef du village, Nanan Yobouet N’guessan, il s’est réjoui de la réalisation de ce projet. Pour lui, c’est une occasion pour le développement des activités économiques, l’usage des appareils électroménagers et surtout pour les enseignants du village résidant en ville pour faute d’électricité.

Johan Dahler conduisant la délégation des opérateurs économiques a, à cette cérémonie, offert des instruments de musique d’une valeur de 30 millions de francs cfa à la fanfare de Tiassalé.

Bellarmin Yao Kan

Correspondant régional

Rate this item
(0 votes)
Écrit par  Bellarmin Yao Kan