• Accueil
  • Région
  • Région du Bafing : La chefferie traditionnelle exprime sa reconnaissance à Alassane Ouattara

Région du Bafing : La chefferie traditionnelle exprime sa reconnaissance à Alassane Ouattara

dimanche, 07 avril 2019 16:32

Les chefs traditionnels de la région du Bafing, ont organisé un grand rassemblement à Touba (chef-lieu de région), le 6 avril 2019, dans la cour de la maison de la culture et des jeunes où il a régné une ambiance des grands jours.

Venus des trois départements de la région, la quasi-totalité (350 sur 397) des chefs attendus, ont exprimé leurs reconnaissances au Président Alassane Ouattara pour l’ensemble des investissements réalisés au bénéfice des populations locales mais également pour avoir donné aux têtes couronnées de Côte d’Ivoire, un statut valorisant.

 

Mieux dira, El Hadj Fadiga Bambadjan, chef du canton de Touba, qu’après « le miracle ivoirien », œuvre du père de la Nation Félix Houphouët Boigny, « Ado », a, « quant à lui engagé la Côte d’Ivoire sur la voie royale de l’Emergence après l’avoir sauvée de la banqueroute dans les années 1990 alors qu’il était premier ministre, chef du gouvernement ».

 

Aussi, a-t-il salué la promotion des cadres de la région à divers postes de responsabilité dans la haute administration ivoirienne. En guise de remerciement, il affirme : « Nous vous exprimons notre infinie gratitude et notre indéfectible attachement à votre personne exclusive ». Bakayoko Kassoum, Lacina Diomandé aux noms de leurs pairs des départements de Koro et de Ouaninou, ne tarissent d’éloges à l’endroit d’Alassane, qualifié par le premier cité de « travailleur, de rassembleur, d’homme de paix, de digne fils d’Houphouët Boigny ». Et de conclure, « Alassane Ouattara est un homme qui a l’amour de son pays » au regard des actes qu’il pose depuis son ascension à la magistrature suprême.

 

Abondant dans son sens, l’initiateur de la cérémonie du jour, Diomandé N’Gouamou, chef du village de Ouaninou, membre du directoire de la chambre des rois et chefs traditionnels de Côte d’Ivoire, s’est félicité de la mobilisation exceptionnelle des garants de la tradition Mahou. Qui est la preuve tangible de ce que « le Mahou reste et restera fidèle à Alassane Ouattara ». Sans oublier de préciser que les sons discordants entendus il y’a peu, n’engagent que leurs auteurs.

 

Bakayoko Ibrahima, député de Koro, apportant son soutien aux chefs pour le compte des cadres, a salué l’initiative de la chefferie du Bafing avec à sa tête, Diomandé N’Gouamou. Il a incité les populations à maintenir leur confiance à Alassane Ouattara, « un vrai chef, intelligent, patient, un homme de parole », selon lui. La sénatrice Fadika Sarra Sako, pour sa part, a adressé les salutations du Président de la République aux populations du Bafing. Elle s’est dite déterminée à œuvrer partout pour la grandeur du premier des ivoiriens. Avant de prôner la cohésion, l’entente et l’union des chefs du Bafing.

 

Notons que les 13 et 27 avril prochains, la diaspora et les cadres du Bafing organisent respectivement à Yopougon et à Touba, des journées d’hommage à Alassane Ouattara.

 

YK