• Accueil
  • Région
  • Grand-Lahou : Le problème d’évacuation des malades à Bacanda prendra fin bientôt

Grand-Lahou : Le problème d’évacuation des malades à Bacanda prendra fin bientôt

dimanche, 02 février 2014 12:53
La déléguée régionale du cacao-café, Poé Carine remettant les clés de l’ambulance au préfet Zamélé Jean-Baptiste La déléguée régionale du cacao-café, Poé Carine remettant les clés de l’ambulance au préfet Zamélé Jean-Baptiste Crédits: Bellarmin Yao Kan

Le médecin-chef du centre de santé, Dr Djè Michel a, à cette occasion, révélé que faute d’ambulance, en cas d’urgence, le patient est évacué, à Tiassalé, par une moto-taxi ou un véhicule de transport « Badjan » loué à 50 mille Fcfa.

Grand-Lahou : Le problème d’évacuation des malades à Bacanda prendra fin bientôt

Le conseil du cacao-café vient de mettre fin  à l’épineux problème d’évacuation des malades de la sous-préfecture de Bacanda, d’environ 18 mille habitants, située dans le département de Grand-Lahou.
Par l’entremise de sa déléguée régionale, Poé Carine, le conseil a, de manière officielle, remis une ambulance flambant neuve au centre de santé  de ladite ville,  créé depuis 1965.

C’était le vendredi 31 janvier dernier, dans une ambiance festive, en présence du préfet du département Zamélé Jean-Baptiste et du directeur départemental de santé, Dr Sanogo Ousmane.

Le médecin-chef du centre de santé, Dr Djè Michel a, à cette occasion, révélé que faute d’ambulance, en cas d’urgence, le patient est évacué, à Tiassalé, par une moto-taxi ou un véhicule de transport « Badjan » loué à 50 mille Fcfa. Puis de signifier que des cas de décès ont été enregistrés à cause de l’insécurité et du non-respect des normes sanitaires. Avec ce don, la sage-femme, Anokoi Anne-marie, se dit être soulagée puisque  pour les cas d’accouchement  difficile, il y a, à la maternité, en moyenne deux évacuations dans le mois.

La déléguée régionale a, pour sa part, rassuré qu’à travers le Fonds d’investissement en milieu rural (Fimr), le conseil du cacao-café s’est engagé à améliorer les conditions de vie des producteurs. C’est pourquoi, selon elle, sa structure, à travers le programme du Fimr, a réalisé, dans le pays, 56 forages,  réhabilité 481 forages, distribué 6000 kits scolaires et fait don de 15 ambulances dont celle de Bacanda.

Aka Ahizi, porte-parole des populations a loué ce geste salvateur du donateur qui a également pourvu en tables-bancs le collège et reprofilé les voies de Bacanda-Grand-Lahou (75km) et de Bacanda-Tiassalé (34km). Avant de témoigner toute leur reconnaissance.

Le préfet a, quant à lui, exhorté le personnel médical à faire bon usage de l’ambulance et encouragé les producteurs à produire en quantité et qualité du cacao. Toutefois, il a  plaidé pour que  le conseil du cacao-café inscrive dans ses priorités l’hydraulique  villageoise afin de pallier le  problème d’eau qui se pose avec acuité à Bacanda.

Bellarmin Yao Kan
Correspondant régional