Grand-Lahou : Lahou-Kpanda a un nouveau chef

dimanche, 14 avril 2019 18:08
Le chef de Lahou-Kpanda bénéficie du soutien des autorités locales Le chef de Lahou-Kpanda bénéficie du soutien des autorités locales Crédits: DR

Le village de Lahou-Kpanda, situé dans le département de Grand-Lahou, vient d’avoir un nouveau chef.

Il s’agit de Lédjou Yahou Augustin, directeur de société. Le préfet du département, Bamba Souleymane, a procédé à son installation officielle, le 12 avril, dans ledit village, avant de lui remettre son arrêté de nomination no 01/ P-GL du 6 mars 2019.

C’était dans une ambiance festive, en présence élus locaux, entre autres, le maire Gnangni Daniel et de cadres. Le secrétaire d’Etat Essis Esmel, fils de la région, était représenté par son conseiller technique, Sié Raoul.

Le préfet a souligné que l’installation du nouveau chef, choisi par consensus à la suite de consultations populaires, met fin à quatre années d’une crise de chefferie à Lahou-Kpanda. Il a exhorté l’ensemble des villageois à le reconnaître et à se soumettre à son autorité. Car, justifie-t-il, Lédjou Yahou est un auxiliaire de l’administration. Avant de recommander à ce dernier de faire preuve de sagesse, d’impartialité, d’être rassembleur et un modèle, tout en œuvrant pour la cohésion sociale indispensable au développement du village. Bamba Souleymane a également rappelé au nouveau chef qu’il a pour mission, dans sa circonscription, de maintenir l’ordre et la sécurité, de veiller à l’hygiène publique et au respect des us et coutumes, de régler les différends, etc.

L’autorité préfectorale a salué l’implication du maire et de la Chambre régionale des rois et chefs traditionnels, avec à sa tête René Diby, pour le règlement pacifique de ce conflit qui a perduré et tant déchiré Lahou-Kpanda.

Pour sa part, le représentant du secrétaire d’Etat a encouragé les fils et filles des Grands Ponts divisés par la politique à l’union et à travailler en synergie pour le développement de la région.

Le porte-parole du village, Lokrou Loi, a rassuré que la fin de ce conflit dû aux incompréhensions marque une nouvelle alliance entre les fils et filles du terroir. Le village a rendu un vibrant hommage au préfet, au maire ainsi qu’à feu le député-maire Djaya Jean qui sont considérés comme les véritables artisans du retour de la  paix et de la cohésion à Lahou-Kpanda.

Emmanuel Kouassi

(Infos : Organisateurs)