• Accueil
  • Région
  • Grand-Bassam: Georges Philippe Ezaley fait le bilan de son mandat aux populations

Grand-Bassam: Georges Philippe Ezaley fait le bilan de son mandat aux populations

samedi, 28 juillet 2018 17:24
Grand-Bassam: Georges Philippe Ezaley fait le bilan de son mandat aux populations Crédits: DR

Le  maire de Grand-Bassam, Georges Philippe Ezaley et son Conseil municipal ont  dressé le vendredi 27 juillet, le bilan de leur mandature (5 ans). C’était au cours d’une rencontre avec les populations.

Cette réunion qui a vu la participation du préfet Amankou Gabin, d’un représentant du Conseil régional et des autorités politiques, a été l’occasion pour le premier magistrat de la ville historique de faire le bilan des 5 ans passés à la tête du Conseil municipal.

Dans son exposé, le meilleur élu local de la Côte d’Ivoire en 2016, a fait la genèse de son arrivée, sa gestion et ses réalisations.

«Nous sommes arrivés à la tête de la commune en 2013. Et nous  avons  assuré la gestion des insuffisances de ressources, la prise en compte d’une dette de 190 millions Fcfa  vis-à-vis des prestataires, l’achèvement des projets en cours. Le constat d’énormes problèmes liés au foncier. La visite aux autorités, aux chefs des communautés et de villages. L’organisation du centenaire de la commune de Grand-Bassam, de la visite du Président Alassane Ouattara. Et il a fallu avoir des visites de travail avec des ministères (infrastructures, sports, culture, environnement), des structures telles que l’Ageroute, le Puir, l’Anasur, l’Onep ainsi qu’avec différents directeurs généraux pour arriver à des résultats. Ces résultats sont là, la réhabilitation de la rue Mockey, le bitumage de la rue de la morgue, la voie Irma terre rouge, la réhabilitation de la voie du cimetière, du pont du village de Mondoukou, du pont de la victoire, la gare routière, le relookage du centre de culture Jean Baptiste Mockey», a-t-il relevé.

Georges Philippe Ezaley a ajouté à son bilan, des dons faits et des projets réalisés hors budget.

Parlant de l’attentat de Grand-Bassam, le maire a exprimé sa gratitude au Chef de l’État et au gouvernement pour leur soutien.

Quant au préfet Amankou Gabin, il a dit sa satisfaction. «Dans une gestion, il est souvent bien de s’arrêter et de faire un bilan. Pour ce qui a été donné de voir, je suis satisfait», s’est-il réjoui.

Symphonie Mombohi
Correspondant local

Read 199 times Last modified on samedi, 28 juillet 2018 17:31