Fête de la Tabaski à Guiglo: Des prières pour la Côte d'Ivoire et le Président Ouattara
  • Accueil
  • Région
  • Fête de la Tabaski à Guiglo: Des prières pour la Côte d'Ivoire et le Président Ouattara

Fête de la Tabaski à Guiglo: Des prières pour la Côte d'Ivoire et le Président Ouattara

mardi, 21 août 2018 18:00
Les musulmans de Guiglo ont prié pour la paix en côte d'Ivoire. Les musulmans de Guiglo ont prié pour la paix en côte d'Ivoire. Crédits: Saint-Tra Bi

La communauté musulmane de Côte d'Ivoire a célébré ce mardi 21 août, la fête de la Tabaski appelée en arabe Aïd-El-Kebir.

A Guiglo, une grande prière suivie du sacrifice du mouton à la grande mosquée a marqué cette célébration placée sous le signe de la tolérance et de la cohésion entre les fils et filles de la région du Cavally.

El Hadj Diaby Mamadou, l'imam de la grande mosquée, a procédé à la lecture de son sermon axé sur l’historique de la Tabaski devenue une tradition musulmane héritée du père du monothéisme, le prophète Abraham. Il a rappelé également la nécessité pour les fidèles qui en ont les moyens, d’immoler un animal en signe de soumission à Allah et de partager le repas avec les autres. Aussi a-t-il invité les fidèles musulmans à cultiver la paix, la cohabitation pacifique avec tout le monde. Pour terminer, le guide religieux a prié pour le Chef de l'État et pour la côte d'Ivoire.

La ministre Anne Ouloto, fille de la région, a, pour sa part, demandé aux musulmans de prier pour le Président de la République et le pays. « Nous voulons nous associer à vous en ce jour, pour être également en union de prières avec notre Président de la République Alassane Ouattara qui est en ce moment avec tous les musulmans du monde à La Mecque. Je voudrais également m’associer à vous pour confier notre pays à Dieu et prier pour notre Président pour que Dieu continue de l’inspirer…», a-t-elle indiqué en présence du préfet de région Koné Messamba et du maire Baillet Sévérin.

Elle a offert à la communauté musulmane de Guiglo, au nom du Chef de l'État, un bœuf, deux béliers, 10 sacs de riz et la somme de 500 000 Fcfa.

SAINT-TRA BI

Lu 211 fois Dernière modification le mardi, 21 août 2018 18:04