• Accueil
  • Région
  • DIVO: L'ambassadeur du Royaume d'Espagne:" Notre pays n'a jamais oublié la Côte d'Ivoire"

DIVO: L'ambassadeur du Royaume d'Espagne:" Notre pays n'a jamais oublié la Côte d'Ivoire"

jeudi, 05 décembre 2013 17:03

Les grandes surperficies de terre arabe existent dans la région mais ne sont pas exploitées. Les productions sont en deçà des attentes avec le vieillissement des vergers.

 

 

 

DIVO: L'ambassadeur du Royaume d'Espagne:" L'Espagne n'a jamais oublié la Côte d'Ivoire"

" Le Royaume d'Espagne n'a jamais oublié la Côte d'Ivoire.Car les relations existent entre les deux pays depuis l'indépendance de votre pays. Entretenir  les relations entre mon pays et le vôtre fait partie de ma mission. L'Espagne a choisi l'Afrique occidentale commre destination prioritaire". Telle est la déclaration faite par S.E. Fernando Moran, ambassadeur du Royaume d'Espagne en Côte d'Ivoire le mercredi 4 novembre à Divo, lors du lancement officiel des activités de l'Union des sociétés coopératives et exploitation agricole du Lôh-Djiboua ( USOCEALD ) créée par le conseil régional. Avant d'indiquer que son pays intervient dans plusieurs domaines en Côte d'Ivoire: Riziculture, formation professionnelle, financement de projets individuels ou collectifs des jeunes et des femmes.

Fernando Moran dira ensuite que l'Espagne est prêt à développer la coopération avec la région du Lôh-Djiboua. Pour le président du conseil régional Zakpa Komenan Rolland, avec cette visite de l'ambassadeur du Royaume d'Espagne à Divo, c'est un Lôh-Djiboua nouveau qui est en train de naître . Et que c'est ensemble que les pendules seront mises à l'heure. " L'Espagne a ouvert la voie. Nous avons une région riche en hommes, en femmes, avec un sol et un sous-sol riches.

Mais, elle demeure pauvre par manque  de moyens. Nous voulons rêver avec la grande Espagne qui a fait beaucoup pour notre pays. Exellence, faites de la région du Lôh-Djiboua un laboratoire. Car nous regardons dans la même direction pour avancer, pour développer notre région, pour sortir nos populations de la pauvreté" a fait savoir le président du conseil régional du Lôh-Djiboua à Fernando Moran. Avant de lui remettre des présents en guise de souvenir de son passage à Divo.

Pour Gnigou Serge Jules, président du conseil d'administration de la société coopérative USOCEALD, l'agriculture est le pilier du développement de notre pays et assure la sécurité alimentaire. Les grandes surperficies de terre arabe existent dans la région mais ne sont pas exploitées. Les productions sont en déça des attentes avec le vieillissement des vergers.

Conséquence, la pauvreté règne avec des villages sans électricité, sans écoles, sans centres de santé...Et de s'adresser à l'ambassadeur du Royaume d'Espagne en ces termes:" Excellence, le Lôh-Djiboua a besoin de votre précieux concours pour la création d'un centre de formation aux métiers de l'agriculture et de l'élévage, de motoculteurs, d'engins équipés, d'unités industrielles pour la transformation des produits, des partenaires pour l'écoulement des produits agricoles de la région, de finacement des micro projets". Tous ces besoins selon Gnigou Serge Jules, pour faire figurer l'agriculture du Lôh-Djiboua dans le peloton de tête en Côte d'Ivoire et en Afrique.

Le directeur général de la société coopérative Kouamé Bédi Folquet et le représentant du maire  de Divo Amadou Diallo, 2è adjoint  ont  demandé l'appui de l'ambassadeeur d'Espagne pour la construction d'un institut régional de l'art et de la culture à Divo après l'avoir remercié pour avoir accepté de séjourner dans la région pour la première fois. Le séjour du diplomate prendra fin le jeudi après plusieurs séances de travail avec le président du conseil régional Zakpa Komenan Rolland et les conseillers.

SOUMAILA  BAKAYOKO
CORRESPONDANT REGIONAL