Daoukro: Le sous-préfet sensibilise à la salubrité

vendredi, 08 février 2019 17:25
Image d'archives à titre illustratif Image d'archives à titre illustratif Crédits: DR

Le sous-préfet de Daoukro, Coulibaly Zana Yaya, a lancé, le 7 février, une opération coup de balai dans l’enceinte de la sous-préfecture, dans l’optique de sensibiliser les riverains à la salubrité.

"Nous avons fait un effort d'embellissement de la sous-préfecture. Malheureusement, les riverains n’ont pas compris notre message. Lorsqu’ils passent, ils jettent des ordures dans nos gazons et même devant la sous-préfecture. Nous avons décidé de sensibiliser les femmes parce qu’elles sont à la base de l'insalubrité. Nous sommes donc venus faire cette opération coup de balai pour lancer un message aux riverains du quartier hôpital où se trouvent nos locaux et aussi à toute la population de Daoukro", a-t-il déclaré.

 

Et de poursuivre : "Nous avons remarqué que plusieurs personnes, en passant devant la sous-préfecture, ne se gênent pas pour jeter la peau de la banane qu’ils viennent de manger dans nos jardins. C’est un acte  d’incivisme. Il faut respecter nos institutions, nos symboles,  nos lois, nos textes. Il faut être patriote. Il faut que les populations sachent qu’une sous-préfecture est une institution de l’Etat. Et lorsque l’on jette des ordures devant ce qui représente l’Etat, cela veut dire que l'on n’a pas de respect pour la Côte d’Ivoire. Nous allons éduquer les populations, les sensibiliser, les conseiller pour qu’elles s'approprient les règles élémentaires de la salubrité et du civisme".

 

Coulibaly Zana a ensuite dit que l’opération coup de balai sera pérennisée. Aussi a-t-il mis en place un groupe de femmes, les ambassadrices de la salubrité, qui seront "les policiers" du quartier hôpital.
Dame Akissi Odette, porte-parole des ambassadrices de la salubrité, a pris l’engagement, au nom des femmes, de rendre leur quartier et surtout la sous-préfecture propres.


Edgar Yéboué