• Accueil
  • Région
  • Daoukro: Le domicile d'un correspondant de presse cambriolé

Daoukro: Le domicile d'un correspondant de presse cambriolé

mercredi, 12 juin 2019 10:14
Daoukro: Le domicile d'un correspondant de presse cambriolé Crédits: DR

Le domicile du correspondant de l'Agence ivoirienne de presse (Aip) basé à Daoukro, Camille Abbé, a été cambriolé le 9 juin, entre 9h et 10h.

Ce jour-là, comme d'habitude, la petite famille a quitté la maison, aux environs de 9h, pour se rendre à l’église catholique du quartier 120 logements.

A son retour, grande est la surprise de l’épouse du correspondant de constater des débris de bois, de serrure, jonchent le sol de sa maison. Cela ne fait aucun doute, la porte d'entrée de la maison venait d'être fracturée. Immédiatement, elle appelle son époux, qui n'était pas encore rentré de prière, pour l'informer.

Ce dernier se rend directement au commissariat de police pour donner l'information. Rapidement, trois agents de police se déportent pour faire le constat de l’acte de vandalisme. L’enquête est en cours pour mettre le grappin sur les auteurs de cet acte ignoble.

C’est le lieu de signaler que les correspondants de presse basés à Daoukro sont la cible des malfrats. Il y a peu, ce sont les domiciles des représentants de Radio CI (qui a quitté la localité), de Fraternité Matin et d’un site internet qui avaient été visités.

Edgar Yéboué