• Accueil
  • Région
  • Coopération: Des opérateurs économiques de Bouaké échangent avec ceux d’une ville d’Espagne

Coopération: Des opérateurs économiques de Bouaké échangent avec ceux d’une ville d’Espagne

samedi, 02 mars 2019 02:05
Coopération: Des opérateurs économiques de Bouaké échangent avec ceux d’une ville d’Espagne Crédits: DR

A l’initiative de la mairie de Bouaké et de la délégation régionale de la Chambre de commerce et d’industrie de Côte d’Ivoire (Cci-Ci), les opérateurs économiques de la capitale de la région de Gbêkê ont eu une rencontre d’échanges avec des hommes d’affaires venue de Coslada, une ville d’Espagne.

C’était le jeudi dernier, à la salle de conférences de la délégation de la Cci-Ci.

Situant le cadre de cette rencontre, Sauhi Raymond, président de la délégation régionale de la Cci-Ci, dira qu’il s’agit de rapprocher davantage les opérateurs économiques de Bouaké et ceux venus d’Espagne.

Pour lui, les opérateurs économiques de la région doivent saisir ces opportunités pour apprendre des autres, mais aussi et surtout pour nouer des contacts d’affaires dans un partenariat gagnant-gagnant. Mais avant, au nom des opérateurs économiques, il a dit toute sa fierté d’accueillir la délégation espagnole.

Quant à Manuel Marin Perez, chef de la délégation de Coslada (Espagne), il a tenu à rappeler que cette mission s’inscrit dans le cadre d’une visite de coopération, d’amitié et pour la signature de l’acte de jumelage entre Bouaké et Coslada. « Cependant, nous nous sommes faits accompagner par des hommes d’affaires », a-t-il révélé.

Pour lui, cette rencontre avec les hommes d’affaires de Bouaké et ses compatriotes hommes d’affaires, est de s’enquérir des réalités de développement économique de Bouaké et les opportunités d’affaires à saisir. Aussi a-t-il révélé que dans la mise en œuvre de leur plan stratégique, il est question d’apporter une aide financière et matérielle aux opérateurs économiques de Bouaké dans les limites de leurs moyens. « Cette aide consistera également en apport d’expertise et de renforcement de capacité », a-t-il précisé.

Se réjouissant de cette rencontre, Zoumana Ouattara, conseiller municipal, représentant Nicolas Djibo, maire de Bouaké, a tenu à rassurer les opérateurs économiques de Bouaké que la volonté du premier magistrat est de faire de sa ville un pôle attractif de développement économique et social. « Nous voulons des échanges fructueux entre les opérateurs économiques de Bouaké et ceux venus d’Espagne », a-t-il souhaité.

CHARLES KAZONY
CORRESPONDANT REGIONAL