• Accueil
  • Région
  • Bonoua : Sensibilisation à une meilleure prise en charge des maladies chroniques

Bonoua : Sensibilisation à une meilleure prise en charge des maladies chroniques

dimanche, 12 novembre 2017 15:50
Bonoua : Sensibilisation à une meilleure prise en charge des maladies chroniques Bonoua : Sensibilisation à une meilleure prise en charge des maladies chroniques Crédits: DR

Du fait de leur récurrence et des dégâts qu’elles causent au sein de la population, les affections dites chroniques sont aujourd’hui un mal aux conséquences socio -économiques  incalculables.

Le constat émane de nombreuses structures et organismes de lutte contre ces maladies dont fait partie « Santé Plus ».

Cette organisation a initié récemment dans la cité du popo carnaval une campagne d’information, de sensibilisation et de détection de ces maux. Les affections que sont l’hypertension artérielle, le diabète et le cancer ont été passées au scanner des spécialistes en la matière, leurs modes de contraction expliqués ainsi que les méthodes de prévention et de lutte.

Durant les deux jours qu’a duré cette campagne, les populations venues nombreuses auront retenu pour l’essentiel que leurs habitudes alimentaires et leur hygiène de vie en général sont à la base de ces affections dites chroniques. C’est pour cela que Dr. Claude Abié, medecin spécialistes des affections chroniques a conseillé à tous de « faire beaucoup attention à ce qu’ils mangent et d’éviter les abus de toutes sortes ».

Il a aussi déconseillé à tous le recours systématique à l’automédication, aux médicaments de la rue et à ces pseudo tradipraticiens qui à tous les coins de rue ou dans les cars de transport leur proposent toutes sortes de panacées. Sur le chapitre de la prévention ,il a exhorté les visiteurs à avoir le réflexe des gestes simples et réguliers tels que la prise de la tension, le contrôle de la glycémie et le recours systématique à un médecin dès qu’ils constatent une anomalie.

Quant à la prise en charge des malades chroniques il a informé sur les avancées en la matière et conseillé aux patients le respect  scrupuleux des prescriptions des médecins pour éviter les complications ou pire les décès. Au sortir de cette campagne, les populations ont beaucoup appris sur ces affections et ont été édifié sur les mécanismes de leur survenance.

 Les organisateurs de la campagne quant à eux motivent leur initiative par le fait que l’ignorance de la population est à la base de la recrudescence de ces maux. Outre les  pertes économiques et sociales que cela engendre dans les communautés et cause au pays du fait de l’état de morbidité ou du nombre sans cesse croissant de décès liés aux affections chroniques.

ARSENE KANGA

CORRESPONDANT REGIONAL

 

 

 

Read 516 times Last modified on dimanche, 12 novembre 2017 23:19