Imprimer cette page

Bondoukou/Autonomisation de la femme en milieu rural : La FES et le RIDDEF sensibilisent pour un meilleur accompagnement

jeudi, 02 août 2018 13:59

En partenariat avec la Friedrich-Ebert-Stiftung (FES), le Réseau Ivoirien pour la Défense des Droits de l’Enfant et de la Femme (RIDDEF) a organisé un atelier de réflexion du 26 au 27 juillet 2018 à Bondoukou.

De cette initiative, découle la volonté des deux partenaires de sensibiliser les différents acteurs de la société, en vue d’un meilleur accompagnement des femmes et des filles vivant en milieu rural afin de les rendre autonome à travers un travail décent. En plus, il s’est agi d’un renforcement des capacités de nouveau syndicat des travailleurs et travailleuses domestiques.

Le Chargé de Programme de la FES, M. Karamoko Diakité, a souligné l’importance de la thématique : « La demande de promouvoir un travail décent n’est pas seulement une demande économique, mais aussi éthique. L’OIT (Organisation Internationale du Travail) avait déjà répondu à la question de savoir si les travailleurs domestiques sont vraiment des travailleurs. Pour elle, « Ils sont des travailleurs – avec des droits ! » Donc, il faut bien les payer et il faut les traiter comme les autres travailleurs. En plus, ceci devient l’obligation du gouvernement de contrôler le respect des règles. La Friedrich-Ebert-Stiftung, qui émane du mouvement ouvrier et qui suit les valeurs de la Démocratie Sociale, a la pleine conscience de l’importance des conditions de travail pour chaque travailleur. »

Les autorités de la Région, entre autres le Préfet, des Sous-préfets, et le Maire étaient présents et ont pris part aux échanges.

Mme Chantal Ayemou, Présidente Nationale du RIDDEF, a clarifié l’objectif de cet atelier : « L’objectif général de l’atelier est de sensibiliser les acteurs pour un meilleur accompagnement des femmes et des filles vivant en milieu rural en vue de les rendre autonome à travers un travail décent. L’atelier était un espace de réflexion pour développer les idées et des stratégies en vue de promouvoir l’autonomisation de la femme en milieu rural à travers un travail décent. »

L’atelier s’est soldé par des recommandations à savoir :

-          Mettre en place un mécanisme d’encadrement des femmes ;

-          Solliciter l’acquisition d’espaces cultivables auprès des autorités ; 

-          Mettre des fonds à la disposition des femmes pour le développement de leurs activités agricoles ;

-          Organiser des salons et des journées d’exposition-vente des produits agricoles ;

-          Mettre en place une interaction entre les différents services d’encadrement des femmes rurales et entre les services et les associations de femmes ;

-          Améliorer la communication entre les services étatiques d’une part, et entre ceux-ci et les organisations de la société civiles, notamment les associations de femmes d’autre part.

La Friedrich-Ebert-Stiftung et le RIDDEF travaillent ensemble depuis 2015 dans le but de promouvoir le travail décent pour les travailleurs et travailleuses domestiques et leur autonomisation en Côte d’Ivoire.

Source : Communiqué de presse FES

Lu 303 fois Dernière modification le jeudi, 02 août 2018 14:14