• Accueil
  • Région
  • Bingerville/Voirie : Le pont désenclavant Korogobougou inauguré par le député-maire

Bingerville/Voirie : Le pont désenclavant Korogobougou inauguré par le député-maire

samedi, 09 février 2019 11:42

Les quartiers Bagba-extension et Korhogobougou situés au sud de la ville sont désormais reliés par un pont.

L’ouvrage a été inauguré, jeudi, par Issouf Doumbia dit Dougou député-maire de Bingerville. C’est un ouvrage de 12 mètres de large sur 6 de long d’un coût d’environ 10 millions de francs Cfa.


Dans son message, Dougou a d’abord remerciés les bénéficiaires pour le choix porté sur sa personne lors des échéances électorales locales dernières. « Nous sommes venus aujourd’hui pour vous dire d’abord merci. Merci à vous chers parents de nous avoir élus à la tête de notre commune.», souligna-t-il. Non sans préciser qu’il a réalisé cet ouvrage conformément à la promesse qu’il avait faite lors des campagnes électorales. Et cela, sur fonds propres étant donné que l’équipe municipale sortante avait déjà fait valider le budget triennal.

A ses hôtes en majorité musulmans, il a ensuite promis pour mars prochain, le début de la construction d’une nouvelle mosquée, après avoir constaté que l’édifice religieux dont l’esplanade a abrité la cérémonie d’inauguration se trouve dans un état de délabrement très avancé.

Devant tant de sollicitude, Yéo Drissa chef du quartier Bagba-extension a exprimé leur infinie gratitude au bienfaiteur. « Ce pont qui va raccourcir considérablement nos distances en nous épargnant désormais des longs détours est une marque de considération à notre endroit, monsieur le député-maire, parce qu’habituellement après les élections, les élus nous oublient. Nous voudrions donc sincèrement vous dire merci pour tout », déclara-t-il. Sans oublier d’égrener un chapelet de doléances relatives à l’amélioration de leurs conditions de vie. Il s’agit notamment de la construction d’infrastructures scolaires, d’adduction en eau potable et d’éclairage public.

Le maire en retour, a promis examiner favorablement ces doléances formulées. « Je voudrais que vous sachiez que nous sommes ici pour travailler. Et nous travaillerons pour le bien-être de tous les bingervilois », les a-t-il rassurés en annonçant la construction en cours d’une caserne de sapeurs-pompiers.

Rappelons que cette vaillante population l’a fait chef traditionnel sénoufo avec les attributs y afférant. Elle l’a par ailleurs baptisé ‘’Kolotcholoman’’, signifiant littéralement le fils qui est sous la protection de Dieu. Cette sympathique cérémonie festive s’est achevée par la coupure du ruban symbolique ouvrant officiellement ce nouveau pont à la circulation.


MF