Imprimer cette page

Bingerville/Jeunesse: Un réseau pour aider au développement

lundi, 16 juillet 2018 12:02

À l’effet de contribuer au développement par le renforcement de la cohésion sociale, les jeunes se sont regroupées au sein d’une plateforme dénommée ‘’Le réseau j’aime Bingerville’’.

C’est le stade municipal qui a servi de cadre au lancement officiel de cette structure apolitique, ce samedi 14 juillet à Bingerville. Cette cérémonie placée sous le thème ‘’Ensemble pour une belle histoire’’ était parrainée par l’honorable Issouf Doumbia député de la circonscription. Celui-ci a indiqué avoir accepté ce parrainage parce que l’initiative s’inscrit dans sa vision pour cette localité, celle d’aider la jeunesse et l’ensemble de ses mandants à s’éloigner de la pauvreté. Avant de conseiller à ses filleuls de rester sourds aux propos susceptibles de les détourner de leurs objectifs.

Pour les initiateurs, notamment Hien Ibrahim chef d’entreprise et administrateur dudit réseau, il s’agit de fédérer les différentes compétences au sein de cette jeunesse afin d’influencer positivement l’essor de la circonscription. Et ce, sans considération politique, ethnique ou religieuse aucune. « Car c’est dans l’union et la cohésion que nous pourrons insuffler une nouvelle dynamique au développement », a souligné ce jeune opérateur économique.

Donnant un aperçu de leur programme d’activité, l’administrateur a indiqué entre autres qu’ils constitueront d’abord une base de donnée avec des statistiques des ressources humaines disponibles, ensuite qu’ils mobiliseront des fonds, financeront des projets porteurs, encourageront et développeront l’entrepreneuriat féminin, initieront des parrainages et coaching professionnels, tout en accompagnant les plus jeunes dans leurs formations respectives.

Non sans préciser que ledit  réseau est né de la volonté de jeunes bingerviliois inspirés par le parcours atypique du parrain qui leur a d’ailleurs octroyé une enveloppe de 10 millions comme contribution. De nombreuses personnalités et cadres natifs de la ville dont Bomou Mamadou et Julien Goualo ont été faits ambassadeurs dudit réseau.

MOUHAMED FADIGA

CORRESPONDANT LOCAL

Lu 387 fois Dernière modification le lundi, 16 juillet 2018 12:08