• Accueil
  • Région
  • Bélier: Une Plateforme de maïs pour mettre fin à l’exode des jeunes

Bélier: Une Plateforme de maïs pour mettre fin à l’exode des jeunes

mercredi, 05 septembre 2018 18:58
Bélier: Une Plateforme de maïs pour mettre fin à l’exode des jeunes Crédits: DR

Une structure vient d'être créée et va s'employer à intensifier la production afin de juguler la forte demande en la matière.

Bélier: Une Plateforme de maïs pour mettre fin à l’exode des jeunes

Les producteurs de maïs de la région du Bélier disposent désormais d'une plateforme dont la mission essentielle est de booster la production de cette céréale qui reste fortement demandé tant par les ménages que par les industriels.

Cette nouvelle structure, dénommée Plateforme maïs du Bélier (Pmb) qui regroupe les producteurs, des transformateurs et des commerçants de toute la région, a été constituée au cours d'une assemblée générale constitutive qui a eu lieu, récemment, au Centre diocésain de Yamoussoukro.

La Pmb, créée à l'initiative de la Fédération des maïsiculteurs de Côte d'Ivoire (Femaci), s'inscrit dans la dynamique de la mise en œuvre du volet maïs du projet Pôle agro-industriel du Bélier (2paib). Projet financé à hauteur de 81 milliards de F Cfa par la Banque mondiale et le gouvernement ivoirien.

Selon N'Zi Kouassi Eugène, président de la Femaci, la Pmb naissante va œuvrer à la construction d'une véritable filière maïs forte et prospère. Elle entend également assurer par l'information, la sensibilisation, l'éducation et la formation, l'adoption d'un Programme de transition agro- écologique. Il a, en outre, souligné que la Pmb va œuvrer à une prise de conscience et à une responsabilité collective  des populations locales. Tout en prenant en compte les exigences du développement durable afin que les pratiques agricoles actuelles n'impactent l'avenir des futures générations.

De même, le renforcement de la résilience des exploitations agricoles familiales face aux effets du changement climatique est pris en compte par cette  plateforme qui entend créer la richesse au niveau local à l'effet de réduire l'indice de pauvreté qui culmine à 61% dans la région du Bélier.

Pour Kondo Joséphine, nouvellement élue à la tête de la Pmb, en présence de Kouakou Martin, directeur régional de l'Agriculture du Bélier, la création de cette structure est historique car, c'est la toute première fois que le maïs dont l'importance socio-économique n'est plus à démontrer, jouit d'une attention particulière.

Après avoir dit sa gratitude aux experts mis à leur disposition pour leurs appuis techniques et conseils dans la mise sur pied de la Pmb, Kondo Joséphine s'est engagée à défendre et  servir loyalement les intérêts communs de tous les maillons de la filière maïs.

N’Dri Célestin                                                                      

Read 259 times Last modified on jeudi, 06 septembre 2018 09:43