• Accueil
  • Région
  • Bafing: Mamadou Sanogo lance les travaux de construction du nouveau siège du Conseil régional

Bafing: Mamadou Sanogo lance les travaux de construction du nouveau siège du Conseil régional

mercredi, 12 juin 2019 18:35
Bafing: Mamadou Sanogo lance les travaux de construction du nouveau siège du Conseil régional Crédits: DR

Mamadou Sanogo entend marquer son passage à la tête du Conseil régional du Bafing par la construction à Touba, chef-lieu de la région du Bafing, d’un siège ultra moderne dont les travaux ont été lancés le 8 juin 2019. Étaient présentes les autorités administratives, politiques, coutumières et les populations.

L’édifice sera bâti sur une superficie de 1,5 hectare. Sur cet espace, sortiront de terre, trois bâtiments. A savoir, le bloc administratif (R+1) comprenant seize bureaux ; la grande salle de réunions de 420 m2. Le troisième bâtiment sera construit sur 676 m2 et abritera la présidence de l’institution régionale. On y logera le bureau du président, une salle de réunions et des bureaux de secrétariat. Le reste de l’espace recevra une cafétéria, des espaces verts et un parking.

Justifiant cet investissement majeur, Mamadou Sanogo indique: « notre collectivité est vieille d’environ 16 ans et nous n’avons pas un siège digne de notre région ». Il ajoute que la région du Bafing ambitionne de se doter de son propre patrimoine pour son fonctionnement et « non un bâtiment public réhabilité et adapté à cet effet » comme par le passé.

Il a assuré que le futur siège du Conseil régional du Bafing sera « plus adapté car conçu en fonction des besoins actuels et futurs ». Avant de lancer: « chers collègues élus, faisons en sorte que ce chantier soit l’un des marqueurs de notre mandat. Réalisons-le pour les générations à venir ».

La deuxième session ordinaire du Conseil région qui a suivi, s’est tenue dans les locaux du siège transitoire rénové, inauguré le même jour. A l’unanimité, les 25 conseillers régionaux présents ont adopté le programme triennal 2020-2022.

Cent (100) projets seront financés dans les différents départements: 45 à Touba, 29 à Koro et 26 à Ouaninou. Le secteur éducation absorbe 50% des investissements prévus, 30% affectés aux infrastructures, 20% aux dépenses de santé.

YK