Agneby-Tiassa: La Plateforme de service œuvre pour l’insertion de 130 jeunes

  • Accueil
  • Région
  • Agneby-Tiassa: La Plateforme de service œuvre pour l’insertion de 130 jeunes

Agneby-Tiassa: La Plateforme de service œuvre pour l’insertion de 130 jeunes

vendredi, 11 janvier 2019 12:49
Le maire de Tiassalé posant avec les bénéficiaires des Thimo. Le maire de Tiassalé posant avec les bénéficiaires des Thimo. Crédits: BYK

Dans le cadre du Contrat de désendettement et de développement «C2d», volet Travaux à haute intensité de main-d’œuvre «Thimo», la Plateforme de services (Pfs) de l’Agnéby-Tiassa effectue,  depuis le 9 janvier, une tournée de sélection de 130 jeunes de la région en vue de leur insertion.

25 jeunes hommes et femmes dont l’âge varie de 18 à 35 ans ont été tirés au sort, mercredi, à Sikensi, en présence des autorités municipales,  30 à Tiassalé et 25 à Taabo.

Le coordonnateur régional de la Pfs, Lazare Tagro, a indiqué que l’exécution de ce projet vise à améliorer l’employabilité des jeunes. Ainsi, 1500 jeunes seront recrutés en 2019 sur le territoire national. Selon lui, après une formation et une initiation à l’entrepreneuriat, les bénéficiaires, à partir du 1er mars et ce, pendant 6 mois, aideront les collectivités locales dans les domaines de l’assainissement, de la salubrité urbaine et de l’amélioration du cadre de vie.

Le chef de mission de la Pfs Côte d’Ivoire, Kinda Mamadou, les a tous exhortés à ouvrir des comptes bancaires afin qu’à  la fin du projet, ils puissent, avec leur épargne de 120 000 F Cfa, créer des activités génératrices de revenus ou bénéficier d’un appui financier. Pour lui, la Pfs est une opportunité d’insertion et de reconversion des jeunes. Aussi sollicite-t-il l’implication des autorités locales pour la réussite de ce projet.

Le maire de Tiassalé, Assalé Tiémoko, a, lui, qualifié la Pfs d’important outil d’insertion des jeunes, au service des collectivités locales.  Ainsi, il compte lui apporter son appui et en faire bon usage pour relever  le défi  de l’emploi jeunes.

Le 4e adjoint au maire de Sikensi, Odé Fabrice, veut s’en servir comme un levier pour créer des richesses et occuper sainement les jeunes de sa commune.

BYK
Infos: une correspondance particulière

Read 213 times Last modified on samedi, 12 janvier 2019 13:50