• Accueil
  • Région
  • Abengourou: Un projet pilote de lutte contre le travail des enfants initié

Abengourou: Un projet pilote de lutte contre le travail des enfants initié

samedi, 07 décembre 2013 14:00

A en croire N’guettia Kouakou Kra Martin,  directeur national de la lutte contre le travail des enfants, plusieurs missions sont assignés aux acteurs du projet qui, du reste, viennent de bénéficier d’une formation.

Abengourou: Un projet pilote de lutte contre le travail des enfants initié

La phase pilote d’un projet de lutte contre les pires formes du travail des enfants sous toutes ses formes, vient d’être lancé à Abengourou. Ce projet entre dans le cadre du système d’observation et de suivi du travail des enfants en Côte d’Ivoire (SOSTECI), une structure placée sous la tutelle du ministère de l’Emploi, des Affaires sociales et de la Formation professionnelle.

 Pour la mise en œuvre dudit projet dans l’Indénié, des moyens de locomotion et du matériel de bureau ont été remis le 5 décembre dernier à Abengourou à une vingtaine d’acteurs venus des localités de Niablé, Diangobo (Abengourou) et de Tanguelan (Agnibilékrou). Notamment  deux motos,  16 vélos, un ordinateur et des matériels de bureau. A en croire N’guettia Kouakou Kra Martin,  directeur national de la lutte contre le travail des enfants, plusieurs missions sont assignés aux acteurs du projet qui, du reste, viennent de bénéficier d’une formation.

Il s’agit entre autres, d’identifier les enfants sujets aux pires formes du travail dans la région de l’Indénié-Djuablin et de les référer aux structures compétentes. En sus, la coordination régionale aura à collecter les informations sur le fléau et à faire de la prévention par la sensibilisation.

Aussi, Fadi Ouattara, le préfet de région a engagé les membres de la coordination régionale à mettre fin à ce fléau qui continue d’écorner l’image de la Côte d’Ivoire. « Nous avons le devoir de réagir face aux informations véhiculées par la presse internationale sur les pires formes du travail des enfants dans la cacao culture en Côte d’Ivoire. Je vous engage à y mettre fin dans notre région » a-t-il recommandé.

Notons que cinq départements ont été choisis pour ce projet pilote en Côte d’Ivoire. Il s’agit d’Abengourou, Soubré, M’Batto, Bondoukou et Bouaflé.

Zéphirin NANGO
(Correspondant régional)