Pour la présidente du Conseil d’administration du Groupe Fraternité Matin, ses actions, a-t-elle insisté, « ont  permis de hisser notre pays aux premières loges au niveau international. »

Selon le président de la Ldh, ce sommet doit être l’occasion pour « solder les comptes d’une Françafrique qui ne fait que déprécier l’image et le poids de la France en Afrique. »

Dans la matinée de ce jeudi, la circulation avait repris dans les environs du commissariat. Cependant, les accès qui mènent aux différents sites des regroupements des forces de sécurité de la commune étaient fermés à la circulation, a constaté à 6 heures du matin, un journaliste vivant dans ladite commune.

Selon Affi N'Guessan, la priorité actuelle doit être accordée à la recherche de la paix, au processus de réconciliation et non à  la course contre l’endettement.

Dans un communiqué de la présidence signé de son secrétaire général, le ministre d’État Amadou Gon Coulibaly, a qualifié « d’allégations mensongères et irresponsables du groupe d'Experts sur le Liberia contenues dans son dernier rapport. »

« C’est un plan qui prend en compte les besoins de la communauté ivoirienne et qui aurales implications sur la sous-région. C’est une très grande vision que j’embrasse pour ce pays », a déclaré Bill Perkins.

[03-12-2013. 19h00] S’adressant à la presse, Alassane Ouattara a dit « répondre à l’invitation de François Hollande en raison de l’importance et de l’excellence des relations entre la Côte d’Ivoire et la France. »

La tenue du sommet est un événement historique qui témoigne de l’évolution politique des relations de la France avec les pays africains, peut-on lire sur le site officiel de l’Élysée.

Le lundi 2 décembre 2013, un Conseil des Ministres s'est tenu de 10 heures à 12heures, au Palais de la Présidence de la République à Abidjan, sous la présidence effective de Son Excellence Monsieur Alassane OUATTARA, Président de la République, Chef de l'État.

Né en 1905, Félix Houphouët Boigny est décédé le 07 décembre 1993 à Yamoussoukro, son village natal.