Le porte-parole principal du Rassemblement des républicains (Rdr), Joël N’Guessan livre son analyse des messages de fin d’année du Chef de l’Etat, Alassane Ouattara, du président du Pdci, Henri Konan Bédié, du président commission dialogue vérité et réconciliation et d’Affi N’Guessan, président du Front populaire ivoirien (Fpi).

Depuis Ferké, le président de  l’Assemblée nationale de Côte d’Ivoire, Soro Guillaume a adressé son message de nouvel an ce mercredi 1er janvier. « La Côte d’Ivoire ira mieux, que la paix règnera sur notre pays, et que la réconciliation viendra dans le progrès. Je vous remercie », a déclaré Guillaume Soro

Cette performance est reconnue par tous nos partenaires, notamment les grandes institutions internationales. Les résultats sont visibles par tous en matière de réhabilitation et de construction de nos infrastructures économiques et sociales.

"La paix, cette denrée rare est revenue malgré quelques soubresauts çà et là du fait de gens malintentionnés tapis dans l’ombre. C’est le lieu de remercier nos forces de sécurité pour leur vigilance."

[31-12-2013. 13h00] Joint par téléphone, M. Ourega, premier secrétaire général de l’Union pour la démocratie et la paix en Côte d’Ivoire a confirmé l’information.

Heureux et soulagés. Ce sont les sentiments qui animent les 160 Ivoiriens qui se sont massés depuis deux jours pour certains et trois pour d’autres, à l’aéroport international Bangui-M’poko de Bangui, la capitale centrafricaine.

«  C’est le chef de l’Etat lui-même qui a décidé que ses compatriotes reviennent en Côte d’Ivoire. Il souhaite qu’ils soient mis à l’abri des violences. C’est un acte de responsabilité comme d’habitude de sa part », fait remarquer le secrétaire général du ministère des Affaires étrangères, Claude Beket.

Tous les responsables politiques ont appelé à la mobilisation et à la cohésion au sein du parti.

SEM. Anil Sharan, ambassadeur de l’Inde en Côte d’Ivoire, a reçu, vendredi, en sa résidence de Cocody, les cadres ivoiriens qui ont bénéficié d’une formation dans le cadre de la coopération Itec.

Patrice Kafando nommé depuis 2010, à Abidjan a succédé à Lamoussa Ambroise Balma (2003-2009). Avant cette nomination, il a été le chargé d’affaires et ambassadeur par intérim du Burkina au Japon.