Et pourtant dans le programme officiel publié par voie de presse, il est bien mentionné le passage de « Mesdames et Messieurs les Présidents ou secrétaires généraux des partis politiques », de 12h15min à 13h00. Mieux en nota bene on peut lire : « Les cartes d’invitations sont à retirer au Ministère d’État, ministère des Affaires étrangères, auprès de la direction générale du protocole d’État, du mardi 24 décembre 2013 au samedi 4 janvier 2014, de 9 heures à 18 heures. »

Il  a, par ailleurs, indiqué que la collaboration est « parfaite » entre les différentes forces engagées et la qualité de la discipline des hommes ont été déterminantes pour l’exécution des missions.

« Les membres du Corps diplomatique qui ont à cœur le bien de la Côte d'Ivoire, saluent votre intention de continuer, au cours de l’année 2014, les efforts en faveur de la réconciliation et de la cohésion sociale. La poursuite du dialogue avec  l’opposition politique, la mise en liberté provisoire d’autres détenus de la crise postélectorale et l’intensification de la politique de retour volontaire des réfugiés Ivoiriens», a-t-il dit au nom du corps diplomatique.

Lundi, 123 Ivoiriens avaient réussi à fuir. Ils ont atterri à Abidjan après avoir voyagé en vol spécial grâce au gouvernement ivoirien. Après des complications de dernières minutes, dues à l’enlisement de la crise, un deuxième groupe d’Ivoiriens a pu être ramené à Abidjan, jeudi. Une vingtaine d’autres Ivoiriens sont restés sur le sol centrafricain.

Aussi a-t-elle appelé les journalistes ivoiriens au professionnalisme, au respect de la déontologie et de l’éthique. Avant d’insister sur la responsabilité des journalistes dans le traitement de l’information.

«  S’il y a candidature unique, cela veut dire que le Pdci va disparaitre politiquement. Pour éviter la mort du plus vieux parti politique ivoirien, nous disons non aujourd’hui et non demain. Nous n’accepterons jamais la candidature unique », tranche t-il.

L'ancien Premier ministre ivoirien qui s'exprimait sur les antennes de la radio des Nations Unies en Côte d'Ivoire, "ONUCI FM", a par ailleurs précisé que cette rencontre aura lieu le jeudi 9 janvier prochain.

[03-01-2014. 11h00]  Revenant sur les procédures à l’encontre de Simone Gbagbo et de Charles Blé Goudé,  Gnénéma Coulibaly  a révélé  que  les magistrats font l’effort nécessaire pour élucider les procédures et que tout le monde sera situé « d’ici peu. »

Concernant la situation des 25 autres Ivoiriens qui attendent leur rapatriement, le ministre a indiqué que le chef de l’Etat sera saisi avant toute autre action. «  Il veille sur la vie de chacun des Ivoiriens. Qu’ils soient ici ou à l’étranger », a indiqué le ministre.

Le ministre Mabri Toikeusse souhaite également pour la Côte d’Ivoire « la stabilité, la réconciliation acceptée par tous, et une paix durable », lit-on dans la déclaration. Mabri Toikeusse rassure les Ivoiriens que d’ici peu les fruits de la croissance devront se ressentir.