Pour ce qui est du bilan, le commandant de brigade de la ville de Tabou a indiqué que des voix plus autorisées le feront sous peu. Cependant, des riverains assurent qu’il y a eu des morts.

Au chapitre des alliances politiques, le président du Fpi a fait observer que la convention a instruit la direction du parti à saisir toutes les opportunités qui s’offrent à elle pour conclure des alliances avec les partis (…) désireux de servir la cause nationale, la liberté et la démocratie.

 

 

 

Intervenant sur la gestion actuelle du gouvernement, qu’il juge « nettement positive », le président Anaky invite l’équipe du Premier ministre Kablan Duncan à redoubler d’efforts car, « tout n’est  pas encore parfait, surtout en matière d’emploi. »

 

 

 

La cérémonie de transfert d’autorité du commandement Licorne s’est déroulée au camp militaire d’Abidjan-Port-Bouët. Après quatre mois de présence en Côte d’Ivoire, les autorités militaires françaises ont procédé comme à l’accoutumée à la relève des troupes. Ainsi, pour les 4 autres mois à venir, la force interarmées Licorne sera composée par 450 militaires composés pour l'essentiel du 2ème régiment d’infanterie marine d’Auvours.

 

 

 

Le président de l’Udpci explique sa démarche par le fait que les présidents des conseils régionaux sont ceux à qui le Président de la République a demandé de prolonger son action de développement sur le terrain. Il a aussi révélé que les présidents des conseils régionaux ont été pratiquement tous élus  sous la bannière du Rhdp.

A en croire Issiaka Diaby, tant que les auteurs des crimes ne sont pas punis, « l’impunité va toujours régner en Côte d’Ivoire ».

Thiémélé Aimé (Aird): « le Fpi d’Affi doit s’inspirer du Fpi de Gbagbo ».

Pour le président du Fpi,  ni l’engagement  d’un parti politique, fut-il important, ni la culture ou la volonté de paix ne suffiront à résoudre les problèmes auxquels la Côte d’Ivoire est confrontée.

S’adressant aux leaders de la classe politique ivoirienne, il a affirmé que le temps est venu de se donner la main, de prendre toute la mesure de la crise que vit la Côte d’Ivoire, de regarder l’état actuel du pays et de donner un élan nouveau à la culture de paix, chère au père fondateur de la nation.

À en croire Pascal Affi N'Guessan, cette convention est organisée pour une « redynamisation des instances dirigeantes » du parti.