Alassane Ouattara se rendra à Bouaké, Sakassou, Béoumi, Botro, N'djébonoua, Diabo pour écouter les préoccupations du peuple Baoulé qui a aussi souffert lors de la crise militaro-politique.

Cette mise au point, selon la note, est lié au fait que le gouvernement a constaté que Laurent Akoun, secrétaire général du Front populaire ivoirien (Fpi) a été refoulé à l’aéroport, le samedi 23 novembre 2013, alors qu’il se rendait en France.

Louis Michel s’est réjoui de la volonté des autorités maliennes de mieux faire, tout en mentionnant les améliorations notées dans ces élections législatives.

M. Akoun a été conduit dans les locaux de ladite direction à Cocody avant d’être relâché après qu’on lui a signifié qu’il ne peut quitter le pays parce qu’il n’a pas encore épuisé sa peine privative.

Moubarak Lô, tout comme les autres cadres démissionnaires, aurait quelques griefs contre Macky Sall. Des confrères sénégalais évoquent des insatisfactions des concernés, quant à la place occupée par chacun d’eux dans le gouvernement  et les moyens alloués.

L’objectif de cette visite, selon la représentante du Ndi, est d’informer les responsables des partis politiques ivoiriens que sa structure sera aux côtés de la Côte d’Ivoire pour les élections de 2015.

SEM Isi Yanouka de l’Israël à sa sortie d’audience a indiqué  que sa première mission est de promouvoir  les relations entre les deux peuples surtout dans le domaine économique, vu le bon spectaculaire que la Copte d’Ivoire à fait dans ce domaine, deux ans après la crise qu’elle a connu.

«Le système E-visa permet aujourd’hui, à tous les demandeurs de visa, à tous ceux qui voudraient venir en Côte d’Ivoire de pouvoir y accéder à travers un système de pré-enrôlement », a expliqué le président directeur général (Pdg) de la Société nationale d’édition de documents administratifs et d’identification (Snedai), Adama Bictogo, opérateur chargé  du visa biométrique.

Il s’est réjoui du retour de l’autorité de l’Etat dans cette forêt. « J’ai trouvé des agents des eaux et forêts, la gendarmerie, les Frci en train de faire leur travail dans cette zone qui échappait à l’État et c’est une bonne chose », a fait savoir le représentant de la Suisse en Côte d'Ivoire.

Autour de lui plusieurs jeunes militants et sympathisants du Mouvement des forces d’avenir (Mfa) proches de N’Gbala ont manifesté bruyamment, devant le siège du Mfa, leur désir de voir leur mentor occuper ce symbole de la présidence du parti.