Le système des Nations unies, a souligné Ndolamb Ngokwey, accompagne la Côte d’Ivoire dans la mise en œuvre du Plan national de développement (Pnd).

Le sommet "se penchera essentiellement sur des questions économiques". Mais les Chefs d'État "ne devraient pas manquer d’évoquer des questions d’actualité dans la sous-région".

Le ministre ivoirien a insisté sur le défi de la sécurisation de la sous-région qui doit être la priorité des États membres.

Plus de deux ans après la crise post-électorale, le Président Ouattara continue de faire passer le message de la nécessité du retour au bercail.

 

RENCONTRE DU CONSEIL CONJOINT DES CHEFS ET DES ANCIENS DES COMMUNAUTES FRONTALIERES

LIBERIA – CÔTE D’IVOIRE

 

Zwedru, Comté du Grand Gedeh, République du  Libéria, 17 – 19 octobre 2013 

 

COMMUNIQUE FINAL

 

Quant à son prédécesseur, le Colonel Bouzereau, il a souligné qu'il part satisfait avec le sentiment d’avoir accompli sa « mission le mieux possible. » 

Cette rencontre a été également l’occasion pour lui d’inviter les députés du Parti à rejoindre sa mouvance avec qui il affirmé avoir eu des échanges. Cependant, N’Gbala Yao Antoine a déploré les attaques en règles contre contre sa personne qui ne se justifie pas.

Ce samedi 19 octobre, il s'est rendu au cimetière de Williamsville en compagnie de parents, amis et  camarades de lutte de Djéni Kobena décédé le 19 octobre 1998.

Le vendredi 18 octobre 2013, un Conseil des Ministres s’est tenu de 11 heures à 12h50 min, au Palais de la Présidence de la République à Abidjan, sous la présidence effective de Son Excellence Monsieur Alassane OUATTARA, Président de la République, Chef de l’État.

La rencontre quadripartite Côte d’Ivoire, Liberia, Onuci, Minul favorisera le retour des Ivoiriens qui ont quitté leur pays à cause de la guerre.