POLITIQUE

Onuci: Le contingent réduit d’un tiers

mercredi, 31 juillet 2013 18:14

A terme, l’Onu prévoit de réduire davantage l'effectif de ses soldats qui sera de 5 437 en 2015. Et ce, "en fonction de l'évolution des conditions de sécurité sur le terrain et de la capacité du gouvernement ivoirien de reprendre progressivement les fonctions de l'Opération des Nations unies en Côte d'Ivoire (Onuci) en matière de sécurité", a annoncé la résolution.

« Le conseil, par la résolution 2112 (2013) adoptée à l’unanimité par ses 15 membres, affirme également "son intention d’envisager" dans deux ans, une nouvelle réduction de l’effectif militaire de l’Onuci », note-t-on.

Situant le cadre de leur visite, Joël Poté, le président par intérim du Cojep, a indiqué que ses amis et lui étaient venus prier le secrétaire général par intérim du Rdr de bien vouloir intercéder auprès du Chef de l’État pour qu’il amnistie les opposants actuellement en prison.

La 3e conférence au sommet du Traité d’amitié et de coopération Côte d’Ivoire - Burkina Faso, démarrée le 25 juillet dernier, à Yamoussoukro (Côte d’Ivoire), par les travaux des experts des deux pays, a pris fin, hier, à Yamoussoukro.

Dans son adresse, Président Blaise Compaoré a fait l’historique du chemin parcouru ensemble par les deux hommes d'Etat, ayant une commune vision du développement, pour aboutir à cette 3e conférence au sommet qui se présente comme l'aboutissement d'un processus savamment mené.

Absent du pays depuis deux mois, Henri Konan Bédié est rentré de son séjour parisien par un vol spécial. Plusieurs mouvements proches du vieux parti sont venus l'accueillir.

Selon le communiqué final qui a sanctionné cette rencontre, il s’agit également du droit de résidence et d’établissement afin de lever les obstacles aux échanges commerciaux et à la mobilité des personnes dans l’espace (Cedeao).

Les accords qui seront signés au conseil des ministres de ce jour sont, entre autres, la décision conjointe portant sur le commerce et le transport entre la Côte d’Ivoire et le Burkina Faso.

« Je saisis cette occasion pour saluer vos multiples actions en faveur du retour de la paix au Mali et votre soutien constant à la médiation que j’ai eue l’honneur de conduire au nom de la Cedeao », a dit le Président Compaoré en hommage à son homologue ivoirien.

Le Président burkinabé et son homologue ivoirien prendront part mardi à un conseil des ministres conjoint.