Toh Bi Irié à Parfait Gohourou: "Tu continues de rassembler les Ivoiriens"
  • Accueil
  • Politique
  • Toh Bi Irié à Parfait Gohourou: "Tu continues de rassembler les Ivoiriens"

Toh Bi Irié à Parfait Gohourou: "Tu continues de rassembler les Ivoiriens"

mercredi, 26 avril 2017 06:35
La salle de conférence du ministère d'Etat, ministère de l'Intérieur et de la Sécurité baptisée du nom du Préfet Hors grade, Gohourou Parfait, un an apprès son décès La salle de conférence du ministère d'Etat, ministère de l'Intérieur et de la Sécurité baptisée du nom du Préfet Hors grade, Gohourou Parfait, un an apprès son décès Crédits: Ministère d'Etat, ministère de l'Intérieur et de la Sécurité

Aucun membre de la grande famille de la décentralisation et du développement local n’a voulu rater l’événement du fait des immenses qualités humaines, comme rappelé, de cet "acharné du travail bien fait".

Toh Bi Irié à Parfait Gohourou: "Tu continues de rassembler les Ivoiriens"

Vingt-cinq avril 2016-25 avril 2017. Il y a un an que parfait Gohourou, ex-directeur général de la décentralisation et du développement local (Dgddl) surnommé "l’oiseau du ciel", a été rappelé à Dieu.

Toh Bi Irié, directeur de cabinet représentant le ministre Hamed Bakayoko, a rappelé, avec émotion, la "terrible" journée du 25 avril 2016, le jour du décès de l’ex-Dg de la décentralisation. Une mort qui, selon lui, a attristé tous les travailleurs, voire la Côte d’Ivoire entière. Mais « même mort, regarde, tu continues de rassembler les Ivoiriens », a-t-il fait observer.

Pour commémorer cet anniversaire, la salle des conférences de cette direction du ministère d’Etat ministère de l’Intérieur et de la Sécurité a été baptisée, le 25 avril 2017, du nom de l’illustre disparu. Aucun membre de la grande famille de la décentralisation et du développement local n’a voulu rater l’événement du fait des immenses qualités humaines, comme rappelé, de cet "acharné du travail bien fait". Les anciens ministres chargés de la décentralisation : Emile Constant Bombet, Bamba Cheick Daniel ; les ex-Dg de la décentralisation : Ipaud Lago, Kobo Claver, Albert Hoba, Mme Alice Dégni Ségui, Coulibaly Gervais étaient là.

De nombreux préfets, présidents de conseils régionaux et autres maires ou conseillers municipaux ont pris d’assaut l’esplanade de la direction générale de la décentralisation pour rendre, à nouveau, un hommage mérité à celui dont tous s’accordent à dire qu’il a mené le bon combat, celui du développement de son pays.

Un hommage auquel s’est associé le nouveau directeur général de la décentration et du développement local, Lazare Dago Djahi, "le fils spirituel" de Parfait Gohourou. "Cette marque d’attention que vous continuez de témoigner au préfet Parfait Gohourou est la preuve qu’il vous a apporté de la satisfaction dans la gestion de cette administration dédiée à la décentralisation et au développement local", soutient Lazare Djahi.

Et d’ajouter : "C’est dans cette dynamique, celle de mettre efficacement en oeuvre la politique nationale de décentralisation territoriale telle que décidée par le Président de la République, Alassane Ouattara, en vue de la satisfaction des besoins légitimes des populations en termes de bien-être, que je me suis inscrit depuis le 30 novembre 2016, date de ma nomination et je compte construire sur les acquis moraux et professionnels du préfet Parfait Gohourou".

Au nom de la famille du défunt, le Dr Gadji Gohourou a traduit au gouvernement, à travers le ministre d’Etat, ministre de l’Intérieur et de la Sécurité, Hamed Bakayoko, leur reconnaissance, pour tout ce qui a été fait pour leur frère, mais surtout pour avoir décidé de baptiser leur salle de conférences de son nom.

Natou Gohourou, l’épouse du défunt, a reçu des mains de Bamba Cheick Daniel, ex-directeur de cabinet d’Hamed Bakayoko, une médaille destinée à son époux, au nom du gouvernement, en reconnaissance de toutes ses oeuvres.

SYLVAIN NAMOYA

Évaluez cet article
(0 votes)
Écrit par  SYLVAIN NAMOYA
Lu 1111 fois Dernière modification le mercredi, 26 avril 2017 07:14