• Accueil
  • Politique
  • Sommet des pays émergents : Ouattara à son arrivée à Durban : “ Nous venons dire que la Côte d’Ivoire est au travail et qu’elle a besoin d’investisseurs ”

Sommet des pays émergents : Ouattara à son arrivée à Durban : “ Nous venons dire que la Côte d’Ivoire est au travail et qu’elle a besoin d’investisseurs ”

mardi, 26 mars 2013 21:56
Tenant lui-même son parapluie, le Chef de l’état, accueilli par les officiels, descend de son avion de commandement. Sous une fine pluie. Tenant lui-même son parapluie, le Chef de l’état, accueilli par les officiels, descend de son avion de commandement. Sous une fine pluie. Crédits: présidence de la république

Le Président de la République est arrivé, hier, en Afrique du Sud pour prendre part aux assises.

Le cinquième sommet des pays membres du Brics s’ouvre cet après-midi à Durban, en Afrique du Sud. 23 Chefs d’Etat y sont annoncés dont 19 venant de l’Afrique. Le Président Ouattara est arrivé dans la nuit de lundi.

La Côte d’Ivoire, qui sort de plus de vingt ans de crise, a plus que jamais besoin d’investisseurs pour accompagner son développement et sa reconstruction. «Nous venons dire que la Côte d’Ivoire est au travail et que nous avons besoin d’investisseurs de ces grands pays», a déclaré le Président Ouattara, à sa descente d’avion dans la nuit de lundi à Durban, capitale du Kwazulu-Natal, quatrième grande ville sud-africaine après Johannesburg, Pretoria et Capetown.

 Parlera ou parlera-t-il pas ? La presse n’était pas sûre de pouvoir arracher un mot au Président Alassane Ouattara à son arrivée à Durban dans la nuit de lundi à mardi. Il était 00h30, soit 22h30 Gmt. Tenant lui-même son parapluie, le Chef de l’Etat descend de son avion de commandement. Sous une fine pluie. Les officiels et les Ivoiriens venus l’accueillir étaient plus préoccupés de le voir prendre place à bord de la voiture et regagner l’hôtel. Mais, un peu dubitatifs, les journalistes avancent vers le Président. Celui-ci s’arrête à leur grande satisfaction. Puis une question sur les motifs de ce voyage en terre sud-africaine.

Nous avons des projets d’envergure

Réponse: «Nous sommes heureux d’être là, bien qu’il soit minuit passé. Ce matin (lundi, ndlr) nous avons démarré notre journée à Abidjan avec les ministres des finances pour la conférence de la Bad, de l’Union africaine et de la Cea». «Maintenant», poursuit le Chef de l’Etat, «nous sommes à Durban pour les Brics (Brésil, Russie, Inde, Chine et Afrique du Sud) qui sont de grands pays émergents. C’est donc important pour le monde en développement, pour l’Afrique et pour la Côte d’Ivoire».

«Nous avons des projets d’envergure avec les grands pays tels que la Chine, bientôt le Brésil, l’Inde et bien évidemment, l’Afrique du Sud. La Russie également (qui) investit dans l’exploration pétrolière. Nous rencontrerons les Chefs d’Etat de ces cinq pays qui constituent une tranche importante de l’économie mondiale. Nous venons échanger avec ces dirigeants et leur dire que la Côte d’Ivoire est au travail et que nous avons besoin d’investisseurs de ces grands pays», assure le Président Ouattara.

Ouverture du 5e sommet du Brics

Pour ce qui est du cinquième sommet des pays membres du Brics, il s’ouvre officiellement cet après-midi (15h30 locales, 13h30 Gmt) au centre de conférences Fairmont Zimbali Resort. L’allocution d’ouverture du Président Jacob Zuma, dont le pays accueille les présentes assises, sera suivie de plusieurs déclarations. Celles du président en exercice de l’Union africaine, le Premier ministre éthiopien Haile Mariam Desalegn ; de la présidente de la Commission de l’Ua, Dr Nkosazana Dlamini Zuma (arrivée d’Abidjan avec le Président Ouattara lundi nuit) ; des dirigeants du Brics,  qui marqueront la fin de la séance plénière.

La presse sera invitée à se retirer puis suivront d’autres déclarations dont celles des présidents des Communautés économiques régionales africaines. Entre autres : Cedeao  (Alassane Ouattara de Côte d’Ivoire); Ceeac et Cen-Sad (Idriss Déby Itno du Tchad) ; Sadc (Armando Guebuza du Mozambique) ; Comesa (Yoweri Museveni d’Ouganda), pour ne citer que quelques-uns. Ce sont au total une vingtaine d’interventions qui sont attendues à ce cinquième sommet des pays membres du Brics. Le volet culturel du sommet ainsi qu’un banquet offert par le Président hôte ont été servis hier aux invités.

En marge des travaux du sommet, le Président Alassane Ouattara aura des échanges avec certains de ses homologues et autres personnalités. Il rencontrera la communauté ivoirienne et accordera des interviewes à des journalistes de la presse locale et internationale. 18 Chefs d’Etat africains sont annoncés à cette rencontre sur les pays émergents. Et donc sur le développement. Le Président de la République regagne Abidjan demain.

Abel Doualy

Envoyé spécial en Afrique du Sud

 

Rate this item
(0 votes)
Written by  Abel Doualy
Read 1280 times Last modified on mardi, 26 mars 2013 22:10