• Accueil
  • Politique
  • Situation socio-politique: Babily Dembélé réitère son engagement pour la paix et la réconciliation en Côte d’Ivoire

Situation socio-politique: Babily Dembélé réitère son engagement pour la paix et la réconciliation en Côte d’Ivoire

mercredi, 09 octobre 2019 18:42

Après avoir été entendu les 2 et 3 octobre, à la préfecture de Police, sur ses rapports avec des ex-combattants, Babily Dembélé a tenu ce mercredi 9 octobre, une conférence de presse au siège de son parti, à la cité Ciad Mpouto, pour clarifier sa position par rapport à la situation socio-politique du pays.

Le Président du Congrès ivoirien pour le développement et la Paix (Cidp) a indiqué que toutes les actions qu’il mène depuis la création de son parti, s’inscrivent dans la promotion de la réconciliation et la paix.

« Nous avons décidé d’apporter notre contribution à la réconciliation en Côte d’Ivoire. Claude Bléka et Ouattara Issouf, ainsi que leurs camarades ex-combattants ne parlent plus d’armes ni de guerre. Hier ennemis, ils sont aujourd’hui, des amis. Le Cidp les a réconciliés depuis le 25 mai 2019, et bientôt, ils seront tous, en tournée à l’intérieur du pays pour prôner la Paix », a-t-il affirmé.

Selon le conférencier, son parti, le Cidp, n’a jamais prôné et ne compte pas prôner la division en Côte d’Ivoire. « Le Cidp n’est pas et ne sera jamais le foyer d’une quelconque crise en Côte d’Ivoire. Mon combat, c’est juste pour la Côte d’Ivoire. Les idéaux du Cidp, c’est la Paix en Côte d’Ivoire. Le Cidp s’est inscrit dans un cadre purement politique de réconcilier les Ivoiriens. Mon rôle, c’est de parler de paix et de réconciliation. Car pour moi, c’est la Côte d’Ivoire d’abord. Je ne suis pas un va-t-en-guerre. Je n’ai jamais été mêlé à une crise en Côte d’Ivoire. Je suis un Ivoirien et j’ai le droit de parler aux Ivoiriens. A mon avis, ma démarche est noble. Et je pense qu’elle devrait être plutôt saluée au lieu d’être combattue », a-t-il insisté.

Soulignons que tout est parti d’une déclaration produite le 29 septembre, à Korhogo, par Ouattara Issouf, ex-combattant pro-Frci, à l’issue d’une réunion avec ses camarades ex-combattants. Ce jour-là, il a dénoncé les conditions difficiles que traversent actuellement les ex-combattants. Il a aussi indiqué qu’il milite désormais au Cidp, le parti de Babily Dembélé.

CASIMIR DJEZOU

 

 

Rate this item
(0 votes)
Écrit par  Casimir Djezou