• Accueil
  • Politique
  • Situation en Côte d’Ivoire : Le rapport de Ban Ki - Moon sur la table du Conseil de sécurité

Situation en Côte d’Ivoire : Le rapport de Ban Ki - Moon sur la table du Conseil de sécurité

mardi, 16 avril 2013 22:52

Le Président de la République, Alassane Ouattara, a reçu, hier, au Palais présidentiel, Bert Koenders, représentant spécial du Secrétaire général de l’Organisation des Nations unies en Côte d’Ivoire.

Le rapport de Ban Ki-moon, Secrétaire général des Nations unies, sur la situation en Côte d’Ivoire est sur la table du Conseil de sécurité. C’est ce qu’a indiqué Bert Koenders, chef de l’Opération des nations unies en Côte d’Ivoire (Onuci).  ‘’Nous avons fait, au cours de cette rencontre, le tour d’horizon de la situation en Côte d’Ivoire. Vous savez qu’aujourd’hui (Ndrl :hier), le secrétaire général de l’Onu, Ban Ki-moon, présente son rapport aux membres du Conseil de sécurité’’, a-t-il dit. C’était hier au Palais présidentiel à sa sortie d’audience avec le Président ivoirien. Du 4 au 6 février, une mission d’évaluation pluridisciplinaire dirigée par le Sous-secrétaire général aux opérations de maintien de la paix, Edmond Mulet, a séjourné en Côte d’Ivoire. Elle  a consulté un éventail d’acteurs, dont le Chef de l’Etat lui-même et des membres de son gouvernement, les dirigeants des forces armées nationales, de la police et de la gendarmerie, le président de la Commission dialogue, vérité et réconciliation, des représentants de partis politiques et de la société civile, des partenaires internationaux et des représentants de l’Onuci, de la Mission des Nations unies pour le Liberia (Minul)… L’équipe s’est rendue en divers endroits du pays et a réalisé une évaluation des deux côtés de la frontière ivoiro-libérienne. Le chef de la mission d’évaluation s’est également rendu à Monrovia et à Accra pour rencontrer les autorités de ces pays. Dans le rapport du Secrétaire général de l’Onu, il est écrit que la Côte d’Ivoire est dans une phase de consolidation. Selon le rapport de la mission onusienne, ‘’ La politique menée par le Président Ouattara a eu un rôle essentiel dans la lutte contre l’insécurité, l’accélération du redressement économique et l’instauration d’importantes initiatives comme celles en faveur du désarmement, de la démobilisation, de la réintégration et de la réforme du secteur de la sécurité. Les conditions de sécurité dans la zone située à la frontière avec le Liberia se sont considérablement améliorées grâce aux efforts déployés au plus haut niveau’’. Pour les experts onusiens, il y a une nette amélioration qui nécessite une réorganisation de l’Onuci. Il pourrait y avoir d’ici fin juillet, la réduction des casques bleus en Côte d’Ivoire. Au cours de cette audience, il a également été question de la réunion du comité de sanction de l’Onu, prévue la semaine prochaine. Elle a été instituée par la résolution 1572. Cette rencontre permettra de prendre des décisions à l’aune de la situation dans ce pays. Le chef de l’Onuci a également souligné que les casques bleus et leurs collègues des forces de l’ordre ivoiriennes prendront les mesures appropriées pour sécuriser les élections locales à savoir les municipales et les régionales du 21 avril. Pour lui, il est important que cela se passe dans le calme.

Etienne Aboua

 

Rate this item
(0 votes)
Written by  Etienne Aboua
Read 1221 times Last modified on mardi, 16 avril 2013 22:54