Séminaire gouvernemental: De nouveaux chantiers annoncés

mardi, 01 avril 2014 14:01

[01-04-2014. 14h00] Comme l’avait signifié le Président de la République à l’ouverture, l’action gouvernementale s’articule autour de trois grands axes que sont la paix et la sécurité, la réconciliation nationale et la cohésion sociale, la reconstruction post-crise et la relance économique.

Séminaire gouvernemental: Le gouvernement annonce de nouveaux chantiers

Le gouvernement du Premier ministre Daniel Kablan Duncan a, au terme du séminaire gouvernemental du lundi 31 mars, défini ces priorités pour l’année 2014.  Ces priorités, selon le porte-parole du gouvernement, tiennent compte du bilan de l’action gouvernementale de 2013.

Comme l’avait signifié le Président de la République à l’ouverture, l’action gouvernementale s’articule autour de trois grands axes que sont la paix et la sécurité, la réconciliation nationale et la cohésion sociale, la reconstruction post-crise et la relance économique.

Au titre de la paix et de la sécurité, il a été décidé, entre autres, de la modernisation de  la protection civile et le  déploiement  des structures sur l’ensemble du territoire; du renforcement de la sécurité physique et le système de gestion des stocks d’armes et de munitions; du renforcement du cadre juridique et institutionnel des forces de défense et de la poursuite des discussions avec le Ghana sur la définition des zones frontalières maritimes.

Au titre de la réconciliation nationale et de la cohésion sociale, le gouvernement a décidé de mettre en place des mécanismes de prévention et de gestion des conflits; de mettre en œuvre le projet de sécurisation foncière rurale et de poursuivre, en collaboration avec le Hcr, les initiatives visant le retour volontaire des Ivoiriens réfugiés majoritairement dans la sous-région.

Enfin au titre de la reconstruction post-crise et de la relance économique, il a décidé, entre autres, de poursuivre la lutte contre la cherté de la vie; de poursuivre l’amélioration de la gestion des finances publiques et la restructuration du secteur financier et bancaire, d’intensifier les actions au niveau du secteur de la santé et de la protection sociale. Notamment par la poursuite de la politique de gratuité ciblée des soins, l’amélioration de la couverture vaccinale des enfants de 0 à 11 mois et la préparation de la mise en œuvre de la Couverture maladie universelle.

Outre ces points, le gouvernement a décidé d’améliorer les conditions de vie des étudiants par la création de trois nouvelles universités et la réhabilitation des résidences universitaires.

Concernant les grands travaux, il a été décidé du démarrage des grands projets d’infrastructures. Notamment, l’aménagement de l’aérocité, les travaux du Train urbain d’Abidjan, la réhabilitation du chemin de fer Abidjan-Ouagadougou-Kaya et son extension jusqu’à Tambao, la réhabilitation des aéroports de l’intérieur du pays, la construction d’un nouveau terminal à conteneurs et d’un terminal minéralier intégré à San Pedro; la poursuite de la construction de l’autoroute Yamoussoukro – Bouaké, la route Danané – frontière de Guinée; la construction des ponts de Béoumi (sur le Bandama et la rivière Kan) et la réhabilitation du pont Félix Houphouët-Boigny.

Bien sûr, le gouvernement compte poursuivre et achever les grands travaux structurants en cours, tels que le pont Henri Konan Bédié, l’échangeur du Vge; l’échangeur de la Riviera 2; les ponts de Jacqueville et de Bouaflé; la route Boundiali – Tengrela; la voie Express Abobo – Anyama et l’autoroute Abidjan - Grand-Bassam.


Ouattara Ouakaltio