Sécurité: Hamed Bakayoko ouvre officiellement les travaux de réforme

mercredi, 10 avril 2013 19:50
Le ministre Hamed Bakayoko Le ministre Hamed Bakayoko Crédits: Photo d'archives.

[10-04-2013. 20h00] Le Groupe de travail sur la Réforme du secteur de sécurité (Gtrss) a pour mission principale de veiller à la mise en œuvre de la réforme du secteur de la sécurité.

Sécurité : Hamed Bakayoko ouvre officiellement les travaux de réforme


Les crises qui sont intervenues en Côte d’Ivoire depuis 1999, constituent la source de « dysfonctionnements » dans le secteur de la sécurité nationale. Une réforme s’impose donc. Et ce, en vue de les pallier efficacement et de manière définitive. Le ministre d’État, ministre de l’Intérieur et de la Sécurité, Hamed Bakayoko, l’a indiqué ce mercredi 10 avril, lors de la cérémonie officielle d’ouverture des travaux de la Réforme du secteur de la sécurité (Rss) qui s’est tenue à l’École nationale de Police.


Aux membres du Groupe de travail sur la réforme du secteur de sécurité (Gtrss), Hamed Bakayoko a dit tout « l’espoir » qu’il fonde sur les conclusions de leurs réflexions, destinées à sortir la Côte d’Ivoire des crises à répétition.


Abordant l’angle des effectifs, le ministre de l’Intérieur et de la Sécurité a, par ailleurs, indiqué que le volume de recrutement doit tenir compte des besoins exprimés par les administrations. D’où la nécessité de mettre en œuvre une politique de planification.


Créé au mois d’avril 2012, le Gtrss a pour mission principale de définir les objectifs, la stratégie, les plans d’actions, de proposer le budget et de veiller à la mise en œuvre de la Réforme du secteur de la sécurité. Il  est constitué de neuf groupes thématiques.



Ghislaine ATTA
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.


(Source: Service  Com.)

Read 2219 times Last modified on mercredi, 10 avril 2013 20:23