Print this page

Révision de la liste électorale: La Poeci juge le processus crédible et satisfaisant

vendredi, 06 juillet 2018 19:42
Révision de la liste électorale: La Poeci juge le processus crédible et satisfaisant Crédits: Eugène Yao

La Plateforme des organisations de la société civile pour l'observation des élections en Côte d'Ivoire (Poeci) a organisé une conférence de presse relative au processus de Révision de la liste électorale (Rle) qui a eu lieu du 18 au 24 juin 2018, en Côte d'Ivoire. C'était le 3 juin 2018, à son siège sis à Abidjan-Cocody.

«La Poeci a dépêché 120 observateurs, 162 agents sensibilisateurs et 15 superviseurs sur le terrain avec son partenaire le Réseau ivoirien des jeunes leaders pour l'intégrité (Rijli). Cette mission de sensibilisation et d'observation a permis de constater que cette opération s'est déroulée dans un climat sociopolitique globalement apaisé. Il n'y a pas eu d'incidents majeurs susceptibles de porter atteinte à la crédibilité du processus de la liste électorale», a affirmé Dr Marie Paule Kodjo, vice-présidente et porte-parole de la Poeci.

Elle a toutefois relevé quelques difficultés relevées lors de ce processus. Ce sont généralement des difficultés d'ordre administratif et logistique. Entre autres, le manque de documents, notamment la Carte nationale d'identité (Cni) ou l'attestation d'identité délivrée par l'Office national d'identification (Oni), le certificat de nationalité sécurisé, l'insuffisance de formulaires dans certains départements ainsi que le dysfonctionnement des tablettes dans certaines localités, etc.

Il a été noté un convoyage de personnes dans certaines localités (Danané, Séguélon, Port-Bouët, Taabo, Gbéléban, Bongouanou, Plateau), et le manque d'informations et de sensibilisation suffisante des populations en vue de favoriser leur inscription massive sur la liste électorale (Mankono et Bangolo).

A cela s'ajoute un environnement politique difficile caractérisé par un appel au boycott des opérations lancé par une frange de l'opposition.

Tout en espérant que des dispositions adéquates seront prises en vue de favoriser l'organisation des élections démocratiques en Côte d'Ivoire, la Poeci prévoit, d'une part, de faire l'analyse du fichier électoral provisoire qui sortira de la présente Rle, d'autre part s'impliquer dans l'organisation des élections locales à travers diverses activités.

Aussi la Poeci et le Rijli prévoient d'organiser des focus group dans les localités qui auront enregistrées un faible taux d'inscription des jeunes afin de comprendre les raisons profondes de leur désintérêt du processus électoral.

Eugène YAO
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Rate this item
(0 votes)
Written by  Eugène Yao
Read 197 times Last modified on vendredi, 06 juillet 2018 19:46