• Accueil
  • Politique
  • Retour des exilés, dégel des avoirs, amnistie...: EDS enregistre plusieurs "victoires" en deux ans

Retour des exilés, dégel des avoirs, amnistie...: EDS enregistre plusieurs "victoires" en deux ans

samedi, 20 avril 2019 18:41
Le Pr Georges Armand-Ouégnin, président de la plateforme politique Ensemble pour la démocratie et la souveraineté Le Pr Georges Armand-Ouégnin, président de la plateforme politique Ensemble pour la démocratie et la souveraineté Crédits: DR

20 avril 2017-20 avril 2019, voilà deux ans que la plateforme Ensemble pour la démocratie et la souveraineté (Eds), regroupant plusieurs partis d’opposition, a vu le jour.

Dans une adresse à ses militants, son président, Pr Georges-Armand Ouégnin, assure que «quelques parcelles de victoire» ont été engrangées, malgré une situation sociopolitique qu’il qualifie de «très délétère».

Il cite, notamment, la libération de nombreux détenus de la crise post-électorale de 2010-2011 ainsi que l’acquittement par la Cour pénale internationale (Cpi) de l’ancien-Président Laurent Gbagbo et son co-accusé, Charles Blé Goudé. Il ajoute à cette liste «le retour de plusieurs exilés, le dégel de plusieurs avoirs et la réinsertion professionnelle de nombreux de nos frères et sœurs». Et met aussi à l’actif d’Eds, «les discussions en cours en vue de la réforme en profondeur» de la Cei.

S’il admet que du chemin a été parcouru au vu de ces résultats, il estime tout de même que ce qui reste à faire est «de loin plus important». Il appelle donc les militants et les membres de cette plateforme à plus de responsabilité, d’engagement et de détermination.

Pr Georges-Armand Ouégnin les  exhorte également à une forte mobilisation «pour obtenir, dans une Côte d’Ivoire réconciliée, les conditions d’élections justes, transparentes et démocratiques qui passent par une réforme en profondeur du cadre institutionnel».

Il a enfin rendu un vibrant hommage à Abou Drahamane Sangaré, «fondateur de notre plateforme dont il assurait la première vice-présidence». Le chef de fil de cette plateforme a salué aussi la mémoire de Bernard Dadié, illustre écrivain, homme politique, mais surtout «président d’honneur d’Eds». Pour rappel, Bernard Dadié a été rappelé à Dieu le 9 mars 2019 et Abou Drahamane Sangaré, le 3 novembre 2018.

MARCEL APPENA

 

 

 

Rate this item
(0 votes)
Écrit par  Edouard Koudou